Septembre 2019

Les activités ne reprendront sur ce site-blog qu’au cours de la première quinzaine de septembre 2019. Je me suis offert trois mois de vacances. Ô! Temps suspends ton vol! Il était temps car cette activité sans guère d’interruptions majeures, dure depuis janvier 2011, plus de neuf années donc.

Nous venons de passer deux mois dans les Pays Nordiques et rentrons avec notre gibecière remplie de souvenirs que nous espérons partager avec vous.

Il y a pleins de trucs et d’idées nouvelles  dans le pipe-line… Avec, entre autres, un article très fourni sur l’extraordinaire théâtre de Cabot Street (Marco, Le Grand David et Seth…). J’ai tellement accumulé de documents et quelques memorabilia et livres et médailles et programmes et je ne sais quoi encore sur le sujet. Ai aussi entretenu une correspondance avec Ricky Heath qui peignait tous les décors  les appareils et les affiches…

Nous passons une belle fin d’été à Stank ar Veil et n’avons pas du tout souffert de la canicule.

 

All best

 

Dany

Publié dans Blog, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

CATALOGS…

Si vous vous intéressez quelque peu à l’histoire de la magie, la prestidigitation , vous devez absolument vous procurer les superbes catalogues papier de la firme Potter & Potter à Chicago (Wisconsin). Depuis de nombreuses années M. Sami FAJURI et sa fabuleuse équipe organisent je ne sais combien de fois par an d’extraordinaires ventes aux enchères d’énormes collections accumulées pendant des vies entières par de riches amateurs ou professionnels.

Ces catalogues sont en ligne sur leur site mais à mon humble avis vous pourrez mieux apprécier la qualité de ces objets anciens, livres, affiches, memorabilia de toutes sortes, etc. reproduits sur du beau papier glacé.

Je ne puis que vous recommander vivement d’aller faire un p’tit tour sur leur site:

www.potterauctions.com

ou:

info@potterauctions.com

Puisque je vous entretiens de catalogues en voici un que tout bibliophile se doit de parcourir. Alors là, chapeau bas! La librairie ancienne lyonnaise Clagahé me fait parvenir, ceci à l’occasion de l’exposition Livres Rares et Objets d’Art, organisée désormais conjointement  par le Slam et la CNESOAC et  qui se déroulera au Grand Palais à Parisb les 12 & 14 avril prochains et à laquelle je me rends habituellement chaque année, leur catalogue 2019. Ne serait-ce que pour tout amateur comme moi  de belles reliures prestigieuses parcourir ce catalogue lui procurera une joie immense.

Voici les coordonnées de cette librairie:

mail: librairie.clagahe@hotmail.com

site: www.libairie-ancienne-clagahe.fr

Comme chacun le sait, sur ce site il suffit de plusieurs clics sur une image pour l’agrandir à votre guise. Merci Seb!!

Publié dans Blog, Collection, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

LE MENSONGE DE LA MAGICIENNE. THE MAGICIAN’S LIE

That’s the best novel I have read during the last twenty years. C’est le meilleur roman que j’aie lu au cours des vingt dernière années.

Ai passé un excellent moment en compagnie d’ Adelaide Herrmann, la célèbre magicienne de la fin du 19ème siècle et début du 20ème. Nous suivons les périgrinations de l’ héroïne THE AMAZING ARDEN sur les différents circuits américains à la grande époque des music-halls. C’est passionnant et j’avais tellement hâte de connaître le dénouement que j’ai lu très tard dans la nuit… Mon exemplaire, un fort volume in-octavo sous couverture cartonnée  de 312 pp + 1p,  porte la signature de l’auteure qui semble être très connue aux Etats-Unis. Comme vous le constaterez ci-dessous la jaquette parle aux magiciens.

Vous trouverez sans doute aisément un exemplaire sur le site de Book Depository (pub gratuite).

Des clics successifs et l’image s’agrandit

 

Publié dans Blog, Collection, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

MISCELLANEES MAGIQUES/ MAGICAL MISCELLANIES

Je connaissais très peu de magiciens collectionnant des images, souvent des chromolithographies, à thème de magie. J’avais dans mon enfance tant de plaisir à en trouver dans les tablettes de chocolat, quand celles-ci étaient encore emballées dans des feuilles d’aluminium,  sur un peu tout les thèmes; malheureusement il n’y en avait guère à thème de magie. je n’ai vraiment découvert ces dernières que bien plus tard. C’est un sujet très riche. En Grande Bretagne il y en avait surtout dans les paquets de cigarettes pour consolider au départ ces derniers mais dans tous les pays anglo-saxons on en trouvait beaucoup dans les boites de céréales, bien évidemment à cette époque ils étaient pour ainsi dire les seuls à en consommer au petit déjeuner.

Chez nous ces images magiques étaient courantes, il y en a je vous l’assure  de très belles séries, chez LIEBIG. Nous trouvons chez nous également de longues séries de Tom Tit sous différentes marques de chocolat. Une certaine imprimerie Minot s’était même spécialisée et fournissait les chocolatiers.

Aux Etats-Unis je connaissais surtout le regretté Sperber avec lequel j’ai longtemps échangé de la correspondance à ce sujet, entre autres. En Angleterre le regretté Christopher Pratt qui fut longtemps le dévoué secrétaire du Magic Circle était lui aussi passionné par ce sujet. Sur mes rayons je trouve bien sûr l’étude suivante:

Et il y a également en langue anglaise le superbe ouvrage de M. Sperber que je mentionne ci-dessus.

En France le collectionneur et historien de notre art M. François Voignier a également publié il y a quelques années une étude sur le sujet.

Je sais que le célèbre collectionneur et combien moustachu M. Georges Naudet s’intéresse également énormément à ces images… Si vous êtes sages je vais passer quelques moments pour vous scanner quelques unes des miennes! Vous pouvez déjà en trouver quelques unes sur ce site.

*****

De nombreux magiciens collectionnent également les partitions musicales à thème de magie ou quelques uns de ses arts annexes tels que la ventriloquie ou les pickpockets… Je puis dire que j’en possède un grand nombre. En voici deux:

Celle-ci tient une place particulière dans ma vie. Pendant de nombreuses années je me rendais au moins une fois par an à Paris à  l’Espace Champerret  pour « Les Vieux papiers ». Il y a bien longtemps, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir que l’un des marchands-exposants avait de nombreuses ramettes composées de cinquantaines de ces partitions à vendre. Il venait de débarrasser les fonds d’une vieille imprimerie me dit-il. Je lui achetais tout son stock à un prix tout à fait raisonnable!! Mais je suis également content d’avoir encore quelques amis. Au cours d’un séjour à Stank ar Vel d’an Traon le seul expert accrédité de la Magie en France, Hjalmar Faudon m’offrit tout dernièrement également un exemplaire.

J’aime également beaucoup la suivante. Charlie McCarthy et son père sont immortels.

*****

Je ne connais pas la provenance de cet article important. Il comporte 12 pp au format bizarre  23,9 x 29,8 cm. Au moins quatre ou cinq magiciens et, aussi étonnant que cela puisse paraître pour l’époque, deux magiciennes ont posé pour de belles photos en noir et blanc. L’ article est signé d’un certain Robert Boussac et le début est une petite étude intéressante et histoire de notre art.

Si j’observais un peu plus attentivement les costumes et après quelques recherches je serais sans doute en mesure de dater cet article. Tous renseignements à ce sujet seraient les bienvenus.

*****

La belle image suivante a fait la une d’un magazine américain pour les enfants fondé  en 1827 et datant de mars 1931, mensuel intitulé The Youth’s Companion combined with the American Boy.  C’est le magicien et marchand d’appareils Gallois Roy ROTH auquel je rendais souvent visite l’été dans la Gower Peninsula, non loin de Cardiff, qui m’enseigna le tour de la montre brisée puis reconstituée. C’était un des clous de son numéro.

*****

Je terminerai par une gravure en manière noire de mon ami Gilbert Normand. Il reste très peu de graveurs en ce genre qui demande un travail exténuant ne serait-ce que pour planer la feuille de cuivre et ceci avant de débuter tout véritable travail de gravure. Les outils nécessaires ne sont même plus fabriqués dans notre pays et il faut les importer d’ Amérique. Bientôt ce sera sans aucun doute de Chine qu »ils nous parviendront.

C’est le Lapin Voyageur d’ Alice et de son père magicien qui sort du chapeau. J’ai deux exemplaires sur une étagère, achetés autrefois à Weston- super -Mare, célèbre station balnéaire dans le Somerset, Ils sont légèrement différents.

Mon petit doigt me dit que Gilbert se fera un plaisir de vous vendre un exemplaire. Très petit tirage à un prix très raisonnable et il en reste très peu.

Rappelez-vous; Un ou plusieurs petits clics sur une image et, miracle, elle s’agrandit.

THAT’S ALL FOLKS FOR TODAY  !!…

Publié dans Blog, Boutique, Chromolithographies, Collection, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

TOURS DE CARTES…

Je me débarrasse de quelques tours de cartes. Ces fascicules comportent en général quatre pages agrafées au format A5 sous couvertures en couleurs.  Vous passerez facilement pour un excellent cartomane car ces tours ont tous été testés devant de vrais publics et ont toujours permis à Ken d’obtenir comme l’on sait beaucoup de succès et ceci également auprès d’autres magiciens avertis. Vous passerez pour un émule de Bernard Bilis. Ne demandent en général pas de grandes manipulations.

Premiers arrivés, premiers servis. 15 euros chaque, port compris.

danytrick901@gmail.com

Clic, clic, clic et l’image s’agrandit!

 

Publié dans Boutique | Laisser un commentaire

LECTURES NOTES. NOTES DE CONFERENCE.

Robert LUND  naquit dans l’ état du Michigan en 1925 et, comme ceux de quelques américains, ses ancêtres étaient d’origine norvégienne. Journaliste spécialiste de l’automobile à Detroit, il se consacra également à la rédaction de nombreux articles dans plus d’une vingtaine de magazines de magie. Familièrement appelé Bob il était surtout connu comme très important collectionneur très averti et fondateur en 1978 du  Musée Américain de la Magie à Marshall dans le Michigan. Je possède un exemplaire de l’ouvrage que lui consacra  Dan Waldron intitulé « American Museum of Magic: Its True Story« 

Mais voici des notes de conférence de Richard Heath arrivées par la poste ce matin. Au format A4, 28 pp., y compris les couvertures illustrées de photos  en couleurs fort intéressantes. Je crois savoir qu’il lui  reste quelques exemplaires et pour $20 dollars + le port  c’est la meilleure affaire que l’on puisse faire ces temps-ci…

Cette conférence fut donnée au cours de la XVIIème rencontre de la NEW ENGLAND MAGIC COLLECTORS ASSOCIATION les 15, 16 & 17 novembre 2018.

Voici l’adresse mail de Richard:  richardpheath@earthlink.net

Rappel: des clics successifs et l’image s’agrandit à volonté.

Publié dans Blog, Collection, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

DES TIMBRES, DES TIMBRES…

Quel bonheur à la réception du courrier ce matin. Des timbres qui m’étaient totalement inconnus jusqu’à présent.

Merci mon ami Rick Heath de la cité des sorcières puisqu’il réside à Salem aux Etats Unis. Richard faisait partie de la troupe de Le  Grand David and his own Spectacular Magic Company. Ces timbres furent émis en 2004 pour commémorer la première représentation au Cabot Street Theater donnée le 20 février 1977. Ils sont validés par la Poste Américaine et utilisables aux USA.

Quant à l’enveloppe elle fut éditée par l’Association des Collectionneurs de Magie de la Nouvelle Angleterre (NEMCA) pour rendre hommage à Cesario au cours de l’une de leurs  conventions annuelles.

L’information suivante me parvient d’Allemagne. Merci JAN. Je ne puis que vivement vous recommander d’aller visiter son site: www. zzzauber.com qui est aussi dans la langue de Jexpire, comme le font actuellement nombre de mes amis francophiles d’Outre-Manche.  La Chine émit ce timbre en 2001. Il s’agit du célèbre Tour de la Corde Hindoue, présenté ici par des Chinois ce qui est assez étonnant et que d’ailleurs personne n’a jamais pu voir en réalité. Dans le roman  « La Féérie Cingalaise » de Francis de Croisset nous en trouvons une belle narration-description qui n’a fait que conforter la légende.

Ici, si je déchiffre bien les idéogrammes, il s’agirait des légendes rapportées et écrites  au 17ème siècle par un certain PU SONGLING.

Rappelez-vous, des clics successifs et l’image s’agrandit…

Publié dans Blog, Collection, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

NUMISMATIMAGIE

Quesaco? Un néologisme que je viens de créer car je ne savais comment appeler cette vieille manie que j’ai depuis plus de cinquante années: je collectionne ou j’amasse plutôt des jetons de nécessité, des médailles et des pins, des épinglettes et des badges se rapportant ou ayant un rapport, parfois même lointain, avec la Magie. Il s’agit donc un peu de numismatique…
Peu de littérature en langue française existe dans ce domaine assez pointu, à part une importante étude traitant de ces jetons de nécessité de magiciens  par le célèbre numismate M. Elie, je ne connais rien d’autre. Par contre chez les Américains M. Kuethe Jr. a publié une étude sérieuse sur le sujet. Cet ouvrage est devenu assez difficile à trouver. Il faut vous méfier, sur la toile on vous vend parfois des »forgeries ». Dans les nombreux magazines de magie également en langue anglaise j’ai trouvé de nombreux articles. Enfin M. Findlay, le regretté et célèbre collectionneur de l’ Île de Wight, a également écrit sur le sujet.
Quant à Kuethe il a numéroté tous les jetons qu’il connaissait. Il portent les mentions MT1, MT2, MT3, etc.  MT signifiant Magic Token.
Je vous signale qu’il existe aux Etats-Unis une Magic Token Society, sorte de club de collectionneurs de ce genre d’objets, Society dont je fais d’ailleurs partie.

J’ai élargi un peu le domaine puisque j’ai trouvé également des jetons de ventriloques.

Mais à quoi donc servaient ces jetons? Les magiciens s’en servent principalement pour faire leur publicité mais chez Comte par exemple, comme nous allons le voir, ceux-ci servaient en quelque sorte de ticket d’entrée à son théâtre

Mais commençons par ces trois belles médailles en bronze que fait frapper l’ Association des Collectionneurs de Magie de la Nouvelle Angleterre (NEMCA) pour ses congrès. Elles  vous sont présentées dans de très beaux écrins capitonnés:

Celle-ci fut émise en mémoire du célèbre Professeur Anderson, Le Grand Magicien du Nord. Harry Houdini (Weicz) prétendit dans un ouvrage  que Robert Houdin plagiait ce dernier. 5,2 cm de diamètre sur 0,6 cm d’épaisseur.

Voici une deuxième, émise par la même association en novembre 2008: elle rend hommage à une firme connue des magiciens du monde entier car elle produisait des appareils de magie de très grande qualité devenus à ce jour des objets de collection. Petrie Lewis Manufacturing C° se situait à New Haven dans le Connecticut. Je feuillette encore leurs très beaux catalogues .

Elle mesure 5 cm de diamètre et 3,5 mm d’épaisseur.

La suivante est encore plus impressionnante, elle mesure 7mm d’épaisseur pour un diamètre  de 5cm. et vous est présentée dans un superbe écrin bleu nuit. Il n’en fut frappé que cent exemplaires. Il s’agissait de commémorer  la publication en 1584 du premier livre dans lequel l’on trouvait des explications techniques de tours de magie, le fameux Discoverie of Witchcraft  par Reginald Scot. J’ai eu le privilège d »examiner attentivement toutes les éditions de ce livre mythique.

Ces trois médailles sont à l’état « fleur de coin ».

En voici une autre qui nous vient, si je ne m’abuse,  d’ Italie:

Vous remarquerez que c’est le lapin qui sort le magicien du chapeau

Je conserve ces jetons dans des médaillers que vous trouvez chez tous les marchands de matériel pour philatélistes:

Ci-dessus un des jetons français des plus connus parce que Voisin était un marchand et fabricant de matériel de magie très célèbre sous le second empire. Ses catalogues sont très recherchés de nos jours et sa boutique, au N° 81-83, rue Vieille du Temple ouverte en 1834, était devenue le rendez-vous de tous les magiciens de l’époque. Il fournissait Robert Houdin par exemple.

C’est son petit fils Emile qui reprit le magasin et lui également fit frapper des jetons. Vous pourrez en voir quelques uns sur un plateau ci-dessous. Emile fut un éphémère directeur du Théâtre robert Houdin en 1887 et fut également le premier à diriger le Cabinet Fantastique du Musée Grévin. Ses jetons peuvent être considérés comme des variantes de ceux de son grand-père

Kenneth Klosterman

 

Kenneth Klosterman naquit à Long Beach dans le New Jersey en 1932. C’est un auteur prolifique  car on ne compte pas les ouvrages d’une trentaine de pages qu’il a consacré à la magie. Il possède une chaîne de boulangeries dans le Middle-West américain et a fait installer son musée de magie , l’un des plus importants du monde, dans un ancien puits de mine qui se trouve sur son immense ferme. avait fait installer son musée de magie dans un ancien puits de mine!

A gauche un jeton de Prague et à droite celui d’un autre célèbre marchand de trucs français, Dickmann-Minalono. Né en 1870 dans le département de l’ Allier Nicolas Joseph Minalono de son véritable nom est décédé en 1947. Avant de s’installer comme marchand d’appareils en 1928 il exerça le métier de peintre et graveur.  Soit dit en passant, les catalogues de Dickmann sont de nos jours assez recherchés.  Il y a une variante de ce dernier jeton, frappé dans le même métal,  car le Studio de Magie » changea de lieu à Paris, il passa de la rue de l’Eure à la rue Rambuteau.

 

A gauche un jeton du Révérend William V. RAUSCHER, magicien américain très connu et auteur de huit monographies à thème de magie en plus de trois livres très importants dans ce domaine dont une biographie de John Calvert. Le jeton de droite est également fort connu.

Et voici tout un plateau où vous en trouverez d’assez rares: en haut à droite 2 Houdini différents puis un Thurston et deux Mayette Magie Moderne.  Au deuxième rang en haut trois intéressants Lance Burton en argent massif; Puis différentes variantes des Mayette et un Georges Méliès.

Sur le plateau ci-dessous vous en remarquerez d’excessivement rares: This, Delion, un Nelson Down, Dick, autre marchand de trucs français et de nombreuses variantes du Comte.

Louis Christian appolinazire Emmanuel Comte Né en Suisse c’est à Bordeaux qu’il apprit la magie. Il présentait également un spectacle de ventriloquie. Louis XVIII lui décerna le titre de « Physicien du Roi » et Louis Philippe lui accorda la Légion d’Honneur. C’est aux alentours de 1814 qu’il ouvrit son Théâtre dans le Passage Choiseul à Paris. On prétend qu’il fut le premier magicien à sortir un lapin du chapeau.  Auteur de deux ouvrages importants de magie.

C’est son gendre Jacques Offenbach, qui prit sa succession et le Théâtre des Familles devint les Bouffes Parisiens.

Le plateau ci-dessus comporte lui aussi quelques pièces rares ou difficiles à se procurer pour le moins.

Ci-dessous: Provenance inconnue malgré de sérieuses et longues recherches…

Voici maintenant les Lance Burton en gros plans:

Harry Anderson, surtout connu dans les milieux magiques américains d’abord comme magicien de rue puis pour son numéro de mentalisme et d’évasion et surtout pour ses apparitions dans de nombreuses émissions de télévision et des films. Mike Caveney est son biographe : » Harry Anderson: Wise Guy ». 1993 167pp.

Ce jeton est d’une extrême rareté. Astley est très connu dans l’ histoire du cirque. Le hasard fait que j’ai pu m’en procurer plusieurs exemplaires.

Comme dit si bien l’inscription…

Beaucoup de « Houdini » qu’il n’est pas nécessaire de présenter plus longuement ici, c’est le magicien le plus connu au monde.

Il y en a même en bois !

Pour commémorer son centenaire le Magic Circle fit frapper de superbes  médailles à l’effigie de son premier président David DEVANT.

Deux rares  jetons français : Théâtre Anderson et Spectacle Manicardi. Je n’ai jamais vu ces jetons mentionnés quelque part…

 

Ci-dessus belle série de jetons de ventriloques. (Ai eu l’heureuse initiative de me procurer cette série en double exemplaire!)

Voici maintenant une très belle médaille en bronze de 6,8 cm de diamètre et de plus de 7 mm d’épaisseur. Elle est à l’effigie du célèbre Antoine GIRARD dit TABARIN, le bateleur de la place Dauphine ( 1584-1633).

Passons à d’autres choses, des badges, des pins et des épinglettes:

Ces temps derniers je me promène souyent en arborant le badge de droite et je me vois continuellement poser la question: « Pourquoi une étincelle de magie? » Je réponds:  » Quand j’étais jeune c’était un véritable feu d’artifice, il en reste une étincelle !! ». A gauche une médaille éditée pour le 57ème congrès du Cercle Anglais de la Confrérie Internationale des Magiciens (British Ring de l’ IBM) et au centre un ancien insigne de l’Association Française des Artistes Prestidigitateurs.

Des pins et épinglettes à foison:

Samedi dernier j’ai entendu Patrick Sébastien, dans son émission le Plus Grand cabaret du Monde, mentionner Monsieur Adam Meyer pour les services extraordinaires qu’il  a rendus au spectacle de variétés dans son music hall Alsacien.

 

 

 

 

Ils existent donc en toutes sortes de matières, principalement en différents métaux, bronze, laiton, aluminium, argent massif, argent massif plaqué or, nickel…, nous en trouvons même en bois ou en carton.

Bibliographie

Tout d’abord il me faut citer le célèbre numismate français M. Elie qui publia il y a déjà un certain nombre d’années une étude très intéressante sur le jetons de magie français. Il y passe en revue, entre autres, toutes les variantes du jeton de Comte.

J. FINDLAY, déjà cité dans cet article, l’un des plus importants collectionneurs de littérature magique ayant jamais existé, a beaucoup écrit sur ce sujet. De 1960 à 1962 il fit paraître dans le Magic Circular, le mensuel du Magic Circle à Londres, vingt-six articles bien illustrés  intitulés « Palming coins, Tokens & Medals ».

En 1964 il publie, tirage 150 exemplaires, une étude très importante intitulée:  » Conjuring Coins and Medals ». Illustrations en  n. & b. Il existe une réédition de ce livre chez Todd Karr, The Magic Factory.

En 1969 Jimmy Findlay publie à cent exemplaires  » Magic Coins of Czeckoslovakia ».

Robelly. Dans l’ Escamoteur daté de 1956 nous trouvons un court article traitant du jeton de Voisin.

Ed HEYL a lui aussi beaucoup écrit sur les jetons. Dans MUM, le mensuel auquel je suis encore abonné de nos jours puisque je suis membre de la Société des Magiciens Américains depuis plus de quarante cinq années, N°11 Vol. 50 d’avril 1961 se trouve un article intéressant  et dans le célèbre SPHINX Vol 27 N°2 d’avril 1948  il y a un article passionnant intitulé  » New Light on the Renaissance Master ».

Harry Price ne s’intéressait pas qu’aux presbytères hantés. Dans The Magazine of Magic, vol.9, N°3  il fait paraître en 1921 un article intitulé : « Un demi penny de ventriloque ».

Vous savez qu’il suffit de cliquer sur une image pour pouvoir l’agrandir à votre guise. C’est pas magique ça?

 

Article en cours de rédaction. Ceci n’est qu’une infime partie de ma collection.

Publié dans Blog, Collection, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

C’est UNIQUE EN BRETAGNE !

C’est unique en Bretagne et non seulement il y est interdit de cracher par terre mais tous les derniers vendredis du mois on y cause Breton de 17 h 30 à …

N.B. Cliquez et agrandissez autant que vous le souhaitez.

Publié dans Blog, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

SANS TITRE…

Sans titre et sans commentaire…

Portez un masque, désinfectez-vous les mains et  ces mouchoirs

sont très utiles en hiver.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire