QUE SONT-ILS DEVENUS OU QUE DEVIENNENT-ILS ?

Beau portrait sur papier glacé. 25,5 x 20,4 cm.

Chacun sait que M. Mark RAFFLES est un des plus grands pickpockets que le show-business ait jamais connus. Quant à moi j’en ai vus de ces numéros, avec entre autres celui du non moins célèbre BORRA, ceci lors d’un Congrès international de la FISM (Fédération Internationale des Sociétés Magiques) à Vienne, la belle capitale de l’Autriche, si ma mémoire fonctionne encore un peu… Ces congrès sont organisés tous les trois ans,  à l’échelle de la planète de nos jours, alors que de 1947 aux années soixante-dix ils se déroulaient dans une ville européenne.

J’imagine que peu de Français savent que Mark avait aussi un numéro de magie  générale de classe internationale comme le montre cette photographie peu courante que je viens de retrouver dans mes archives.

Une anecdote, en passant: Le numéro de caniches savants le plus connu dans le monde entier appartenait aux Wichwoods, vous les avez souvent vus à la télévision française, mais les caniches ne le sont-ils pas tous  savants sans exception. J’en sais quelque chose pour avoir travaillé en scène en compagnie d’ Isis, ma caniche toy de couleur abricot que nous regrettons encore tant!  Les magiciens de Poitiers et quelques uns d’ailleurs doivent aussi s’en souvenir tendrement… Le père des Wichwoods malheureusement perdit la vie dans un dramatique accident de voiture. Mark  décida d’adopter la quarantaine de caniches, pensant ainsi ajouter une corde de plus à son arc. Il dut renoncer à les présenter en scène. Ces caniches ne répondaient qu’à un seul maître qui leur avait consacré une bonne partie de sa vie et il y avait un tel échange et de l’amour certainement entre  cet homme et les bêtes  ! Mark ne put jamais et à son grand désespoir rien en obtenir.

Comme vous le constaterez ce document fort intéressant date de 1984

Ce quatrième document est une jolie brochure – prospectus  agrafée de  8  pp vantant l’ouvrage « The pickpocket Secrets of Mark Raffles ». Comme moi vous savez sans aucun doute que les livres traitant de ce sujet délicat ne courent pas les rues, contrairement aux pickpockets eux-mêmes.

 

Tous ces documents se trouvent dans la collection familiale de Dany Trick.   Images Copyright Dany Trick 2018. Un simple clic sur une image et par la suite vous pouvez encore l’ agrandir à votre guise.

Publié dans Blog, Collection, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

BILAN SANGUIN ET PRISE DE SANG

BILAN SANGUIN ET PRISE DE SANG

Certainement que peu d’entre vous savent que les prises de sang et les analyses peuvent parfaitement être réalisées dans les hôpitaux publics. Quant à moi je les fais effectuer à l’ Hôpital de Quimperlé,  LA VILLENEUVE.

Ils ouvrent leur services aux consultations externes de bonne heure le matin, il n’y a jamais de file d’attente pour ainsi dire. Les résultats vous sont expédiés par internet si vous le désirez et votre médecin de famille les reçoit également, que demander de plus.

Comme ils vous proposent du thé ou du café ou du chocolat et des croissants ou des petits gâteaux et biscuits après la prise de sang, c’est assez sympathique aussi.

Et vous contribuez ainsi à réduire le déficit de la Sécurité Sociale puisque mon petit doigt me laisse entendre que cela coûte moins cher ! Et vous apportez un peu de travail au service public!

 

Publié dans Blog, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

IMPROBALITES GENIALES

Le titre de cet article est intrigant, n’est-ce pas?

C’est tout simplement le titre d’un ouvrage de notre regretté M. Ken de Courcy. Mon exemplaire a déjà une longue histoire et c’est un livre truffé. Tout d’abord il porte un envoi autographe de l’auteur avec un détail intéressant comme nous allons le voir par la suite, à une personnalité importante du monde du spectacle puisqu’il s’agit non moins que de M. John Fisher, célèbre producteur de télévision mais également écrivain  célèbre dans les milieux magiques. Vous remarquerez  en passant l’ex libris de John.

A quoi ressemble physiquement ce livre? Il s’agit de la première édition datée de 1949, et si nous en croyons M. Bart Whaley , éminent historien américain de la la magie, il y a une une réédition datant de 1968. Mais Whaley se trompe quand dans la notice biographique qu’il consacre à Ken, il annonce qu’il s’agit du premier ouvrage de l’auteur.  Voyez l’envoi à John, Ken mentionne « My Second book« , « mon deuxième livre« . Ceci avait déjà attiré mon attention et lorsque je questionnais Sue de Courcy elle me confirma qu’il s’agissait bien du deuxième livre. Le premier s’intitulait « Tricks without tears » , « Des tours sans larmes ». A cette époque Sue préparait activement une bibliographie complète des œuvres de Ken et cherchait à accéder à une collection complète de TOPS qui deviendra par la suite THE NEW TOPS, l’ important magazine édité par la firme Abbott’s à Colon dans le Michigan, également très importants fournisseurs de matériel de magie; il suffit pour cela de voir leurs imposants catalogues plus épais que ceux de La Redoute chez nous. En effet Tricks without tears avait par la suite été sérialisé dans Tops.

L’éditeur de ce livre est Goodliffe alors qu’il était  encore en 1949 au 6, Colonnade Passage à Birmingham où il avait déjà commencé à publier l’extraordinaire et unique au monde hebdomadaire de magie Abracadabra. Plus tard j’ai eu l’occasion de lui rendre visite dans le Warwickshire, non loin de Statford on Avon  où il installa ses immenses entrepôts.

C’est une épaisse brochure agrafée de 63 pp imprimées sur un très beau papier crème, il ne faut pas oublier qu’il y avait de sérieuses restrictions de papier en Grande Bretagne longtemps après la seconde guerre mondiale et la typographie en est elle aussi  remarquable. Format: 14,3 x 22 cm.

Je ne puis manquer de vous parler de cette très amusante introduction par un individu qui signe là un  billet plein d’humour du nom d’ALI, The Thief of Badgags (!!!!) Ne s’agit-il pas de M. Wallace qui allait plus tard devenir très célèbre sous le nom d’ ALI BONGO ? Je sais de source sure qu’Ali fut un des plus importants conseillers techniques pour les émissions de télévision de David Nixon,  working backstage selon la formule consacrée. Ceci apporterait un éclairage à l’envoi dans lequel Ken dit que Nixon présenta à la télé l’une des routines très intéressantes figurant dans ce livre.

Les illustrations quant à elles sont géniales elles aussi. Dues à M. Dennis Patten, médaillé d’or et Membre éminent de l’Inner Magic Circle à Londres, je le connais très bien ne serait-ce que pour avoir acquis il y a quelques années la majeure partie de sa gigantesque collection de pantins mécaniques de ventriloquie. Je remarque ici que dans sa jeunesse il avait déjà un sacré bon coup de crayon.

Ce dernier papillon collé sur la dernière page imprimée restera pour moi une énigme, Perth étant une ville d’Ecosse située sur le fleuve Tay.

Images Copyright. Collection familiale DANY TRICK. Un clic sur l’une d’entre elles et ensuite vous pouvez encore l’agrandir plusieurs fois pour en examiner les détails.

 

 

Publié dans Blog, Collection, Uncategorized | Laisser un commentaire

MES DERNIERES ACQUISITIONS

Ce sont mes dernières acquisitions et lectures pour cet été qui se termine en beauté.

Un loup déguisé en mouton.

La vie privée extraordinaire de Will Goldston.

par Fergus Roy

J’avais déjà appris beaucoup de choses sur la vie privée de Will Godlston car je possède sur mes rayons les quatre forts volumes traitant de la saga des Davenports, les célèbres marchands de trucs londoniens établis dans cette ville depuis 1898. Fergus Roy, l’époux de Betty Davenport, avait déjà consacré beaucoup de temps  à des recherches concernant cet homme étrange. Nous avions déjà également, grâce à Val Andrews, levé un peu du voile de mystères qui entourait cet étonnant fils d’émigrés polonais, juif et franc-maçon comme son ami Erich Weiss plus connu sous le nom de Harry Houdini.

Les Davenports avaient acquis les stocks et la boutique, au fronton de la porte de laquelle pendait une lampe d’Aladin, au décès de Goldston.

Non seulement vous trouverez dans cet ouvrage, de nouvelles révélations mais vous apprendrez également comment fonctionnait cette toile d’araignée que cet homme industrieux avait su tisser dans le monde de la magie.

Ce n’est pas dans cet œuvre que vous l’apprendrez, mais ici sans doute. Will Goldston est le fameux éditeur de renommés livres de magie comportant des serrures à cadenas. Le comble est que dans l’un d’entre eux vous pouvez apprendre à ouvrir un cadenas quand vous avez égaré la clef!

Fergus a eu la géniale idée d’ajouter en fin de volume 25pp consacrées à des grandes illusions commercialisées par Goldston et rarement vues de nos jours. Eh! Eh! Ceci pourrait donner des idées à quelques uns…

114 pp. Au format 14,8 x 21cm. Très nombreuses illustrations in et ht en noir et en couleurs.  Pourquoi s’en priver ce livre ne m’a coûté que 27 livres sterling c’est à dire une trentaine d’euros avec le port compris à 7 livres.

Tirage limité à 200 exemplaires numérotés et signés par l’auteur.

www.davenportsmagic.co.uk

SPUN into GOLD

par la Diva de la Magie ROMANY

La vie secrète d’une magicienne et d’une femme.

Une histoire des rêves engendrés par le showbusiness, d’addiction et enfin de la découverte de la vraie magie. Alors qu’elle était enfant il y avait peu de chances pour qu’un jour cette petite boulotte qui devint même par la suite boulimique, cauchemar très difficile à assumer, atteigne un jour le statut de star se présentant dans les théâtres les plus prestigieux et le monde entier.

C’est aussi l’histoire d’une longue marche faite de sacrifices, de détermination et de longs voyages à la quête des meilleurs conseillers et de persévérence  pour enfin briller sous les feux de la rampe. Une leçon de courage et une mine d’or pour ceux qui aspirent à monter un jour sur un podium. Romany nous enseigne qu’il suffit de vouloir pour pouvoir et enfin trouver le bonheur. Un vieux proverbe breton ne nous dit-il pas qu’avec temps et patience on vient à bout de toute chose?

C’est la deuxième biographie que j’ai dévorée au mois de juillet. J’avais eu l’occasion de voir et d’admirer Romany en spectacle au cours d’un weekend consacré à l’Histoire de la magie au Magic Circle à Londres. un beau gala avec entre autres Paul Daniels que je vis pour la dernière fois, lui aussi toujours égal à lui-même, sur la scène d’un des prestigieux théâtres londoniens, le Hackney Empire si superbement restauré. D’immenses artistes, Orson Welles, Chaplin, Laurel et Hardy et Marlene Dietrich et tant de stars d’Hollywood avaient foulé les planches de ce monument que lorsque j’eus l’occasion de me trouver sur cette scène même je demandais à un ami de prendre quelques photos que je montrerai fièrement à mes descendants…

287 pp. Broché sous couverture en couleur. 13,9 x 21,7 cm. Quelques illustrations in et ht. Disponible sur Amazon,  neuf à 13,70 euros. On le trouve même d’occasion à moins cher. Vivement recommandé.

Je termine la lecture, elle aussi passionnante, de ce roman intitulé Le Manuel de l’ Obscurité. Cette œuvre est comme l’indique l’auteur espagnol profondément enracinée dans l’ l’histoire de la magie qui connut vraiment son heure de gloire à la fin du dix-neuvième et tout début du vingtième siècle comme chacun le sait.

Le héros, Victor Losa a consacré toute son existence à l’étude de la magie, non seulement à sa pratique souvent parsemée d’embuches mais également à l’étude de son histoire. Son maître Mario Galvan, c’est un domaine où il n’y a pas vraiment d’école et qui ne connait pas les autodidactes, lui en a donc enseigné les différents aspects et lui a longuement parlé des vies des ces célébrités magiques de l’époque victorienne. L’un de ceux-ci, Peter Grouse, personnage très énigmatique que ce Peter Grouse, était un pickpocket qui rivalisait avec les meilleurs d’entre eux.

Alors qu’il sort vainqueur d’une intense compétition, et qu’il va être proclamé Meilleur Magicien du Monde, Victor s’aperçoit qu’il devient aveugle.

A sa parution cet ouvrage de Enrique de Hériz fut acclamé par la presse du monde entier. 390 pp. 12,8 x 19,7 cm sous couverture illustrée. qui rappellera une affiche connue des historiens de  cet art. Traduit de l’ Espagnol en Anglais par Frank Wynne. A £ 9.99 à sa parution  je n’allais pas m’en priver. Mais sur Amazon.fr on le trouve à 1,99 euro plus 2,47 de port , vous ne serez donc pas ruiné!

www.orionbooks.co.uk

Rappel: un clic sur une image et par la suite vous pouvez encore l’agrandir à votre guise.

 

 

Publié dans Blog, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

FRIPOUNET & MARISETTE

Ce numéro hebdomadaire du célèbre magazine pour enfants paraissait il y a cinquante-quatre années. C’est la couverture bien évidemment qui a attiré mon attention et le mot illusionniste. Moi aussi, aujourd’hui encore, je produis un lapin nain blanc dans mes spectacles pour enfants. Je puis même dire que c’est un des clous de mon numéro.

Et devinez qui nous trouvons à l’intérieur, aux pages 19 et 20. Je vous le donne en mille… Mon vieil ami Dominique Webb, que je rencontre toujours de nos jours dans les congrès de magie et qui, à l’époque, se faisait toujours appeler de son vrai nom M. Weber!

A cette époque Dominique avait déjà produit un de ses coffrets-boîtes de magie.

Vous reconnaîtrez, avec moi, qu’il s’agit d’un document intéressant et peu courant quand nous savons quelle carrière étonnante attendait Monsieur Magic! .

Le magazine est au format 21,cm x 30 cm.

Images. Copyright  Collection Dany Trick. Un clic sur l’une d’entre elles et ensuite vous pouvez encore l’agrandir à votre guise.

Publié dans Blog, Collection, Uncategorized | Un commentaire

REPRISE DE L’ATELIER RELIURE

Il est peu courant sur ce site de commencer par une photographie. Celle-ci fut prise l’an passé au Forum des associations de la ville de Quimperlé, sur le stand du Foyer Laïque..

En plein travail de couture, cousure dans le jargon des relieurs

Un premier clic sur une image et hop! au moyen de clics successifs vous pouvez encore l’agrandir à votre guise.

Publié dans Blog, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

POTTER & POTTER, ONCE MORE… UNE FOIS DE PLUS…

Ces catalogues superbement illustrés de POTTER & POTTER à Chicago, la renommée firme de ventes aux enchères de tout ce qui concerne la Magie, finiront par former une énorme encyclopédie de cet art. De toute manière si l’on est un peu bibliophile on se délecte à leur lecture.
Une fois de plus une nouvelle vente va se dérouler le 25 août prochain. Vous pouvez consulter le catalogue en ligne mais je vous recommande l’achat du catalogue papier qui est toujours d’une très haute qualité, sur un très beau papier glacé, avec d’innombrables illustrations en couleur.
Des livres et des périodiques à foison. Je vous signale qu’il  s’y trouve comme toujours de nombreux ouvrages peu courants en langue française et je ne sais si les Américains parlent beaucoup notre langue mais j’ai constaté que les ouvrages en une langue qui leur est étrangère n’atteignent souvent pas les prix qu’ils atteignent dans les pays où elles sont parlées, quand on les y trouve en vente… Les résultats de la vente apparaissent quelques jours après sur le site de la firme et cela aussi est peu courant chez les Français.

Je crois savoir qu’en France M. Jacques Voigner prépare activement un livre sur les catalogues des marchands de trucs. Aux States M. Richard Kaufman prépare, en collaboration, un livre important sur les cartes truquées de Deland; je vous en parlais récemment dans un autre article. Je pense que ces catalogues de marchands sont eux aussi une mine encore assez peu exploitée par les historiens de la magie. Les cotes de ces six catalogues ne me semblent pas exagérées et il y a là un de ceux de Deland.

Six rares catalogues de « marchands de trucs ».

Il y a comme d’habitude des affiches et des gravures de grande valeur dont, comme souvent et comme toujours hors de ma bourse menue, une « Chung Ling Soo ». Je remarque dans cette rubrique encore des documents français que je ne connaissais pas. Eh! Eh! M. Fabuji remercie notre spécialiste français Didier Clément pour l’aide qu’il a apportée à la rédaction du catalogue. Voici par exemple une unique  gouache sur papier dans laquelle figure notre Robert Houdin. Il date de 1870.

Comme dans votre enfance, jouez aux devinettes et cherchez, ci-dessus, Jean Robert Houdin !

D’autres documents d’origine française? Oui. Un billet lithographié de la Banque Robert Houdin et en prime de belles boîtes de physique amusante et des objets en buis tourné.

Premier plat du catalogue.

Document déjà reproduit mais assez exceptionnel pour figurer au dernier plat.

Nous connaissions la générosité de M. Robert Swadling. Un jeune magicien, Sébastien Midtvaage, professionnel de 22 ans qui fut son élève, connait actuellement de graves problèmes de santé  nécessitant, après une opération chirurgicale importante, des soins de chimiothérapie et des rayons. Bob a décidé de mettre en vente des pièces importantes de sa collection, avec entre autres une pièce exceptionnelle, la théière-bouilloire en métal utilisée par Paul Daniels à la télévision en 1979. Ce célèbre tour, « N’importe quelle boisson à la demande« , fit la renommée de Robert Houdin ou de magiciens tels qu’ Anderson, le Grand Magicien du Nord et de tant d’autres aujourd’hui encore. C’est la première fois que l’on pourra acquérir cet appareil très sophistiqué et en parfait état de marche. Grâce à la générosité de la firme Potter & Potter les frais d’adjudication eux aussi  seront reversés dans le  fond qui sera créé pour l’occasion.

Catalogue de 126 pp, sur papier glacé, au format 21,5 x 28 cm. Forte couverture illustrée en couleur.

WWW.POTTERAUCTIONS.COM

Vous pouvez consulter le catalogue en ligne à cette adresse et obtenir des renseignements et des détails complémentaires qui ne figurent pas au catalogue sur tous les lots en ligne sur Liveauctioneers.com

Images:Copyright Potter & Potter. Un clic sur l’une d’entre elles et vous pouvez ensuite l’agrandir à votre guise pour en examiner les détails.

Publié dans Blog, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

NOSTALGIE, QUAND CELA VOUS PREND…

Deux d’entre eux ne sont plus de ce monde mais sont immortels, le troisième bouge encore un peu.

A gauche EUGENE BURGER, à droite KEN DE COURCY et au centre DANY TRICK. C’était en Hollande en je ne sais plus quelle année.

Quelques années plus tard, bien plus tard, j’ai perdu quelques cheveux, nous fumes invités pour quelques jours chez Sue et Ken de Courcy dans le Yorkshire. Je détiens toujours les droits exclusifs sur ce tour génial. Mon mentor Roy Baker avait attendu presque jusqu’à la fin de sa carrière pour me le faire connaître.

Photos : Collection Dany Trick. Un clic sur l’une d’entre elles et vous pouvez encore l’agrandir à votre guise par la suite.

Publié dans Blog, Collection, Uncategorized | Laisser un commentaire

MAGIC NEWSBITS

Dans cette nouvelle rubrique vous découvrirez, souvent en exclusivité, des nouvelles concernant le monde de la magie, en particulier les milieux anglo-saxon et nord américain. Les nouveautés et les productions futures et aussi quelques nouvelles de nos stars et vous saurez avant tous les autres qui fait quoi.

A paraître à l’automne prochain et je dois avouer que j’attendais cela depuis fort longtemps un livre de 608 pp. intitulé « Théodore Deland, Mystery and Madness ». Il devrait être superbement produit puisqu’on nous annonce qu’il sera bien relié et sous emboîtage.

Mais pour quelques magiciens béotiens français et non cartomanes qui était Théodore L. Deland  Jr. ? Il occupait un poste très important puisqu’il était le Directeur de l’ Office de l’ Impression de la Monnaie à Philadelphie. Pas étonnant qu’il mourut en 1931 dans un asile d’aliénés. Il débuta comme graveur avant d’occuper cette charge importante. Il devint célèbre pour ses jeux de cartes truquées et marquées en particulier pour le « jeu Rayon-X » qu’il inventa en 1907 et le « Deland’s Dollar Deck » et encore quantité d’autres cartes marquées.

L’un de ses jeux les plus célèbres portait au tarot dix grandes et quatre petites roues avec des marques comme un cadran d’horloge. Un système mnémotechnique vous donnait les séquences en utilisant la phrase suivante: « Deland’s  Cards Have Superiority ».

( Diamonds= carreau, Clubs= trèfle, Hearts= cœur, Spades= pique)

Un autre des jeux qu’il inventa, imprima et commercialisa portait plus de 1200 marquages secrets.

L’ouvrage en question que tous les magiciens du monde un peu sérieux et voulant connaître l’histoire de notre art est attendu depuis trop longtemps. Il est  écrit par le célèbre auteur et éditeur de Genii, le plus important mensuel de magie au monde, Richard Kaufman, en collaboration avec M. Pitchford et sera commercialisé avec les cartes truquées. Vous obtiendrez de plus amples renseignements  sur:

WWW. RICHARDKAUFMAN.COM.

Le prolifique auteur Walter GIBSON avait fait paraître une biographie sérieuse de DELAND dans le Conjurers’ Magazine, numéros de mai et novembre 1940, ainsi que dans True Police Cases en décembre 1950. Un autre auteur américain très connu Richard Buffum, il aurait eu 97 ans cette année, préparait lui aussi un livre sur la biographie  et les cartes truquées de Deland. Buffum, journaliste au Los Angeles Times est surtout connu pour de très beaux livres que parfois il imprimait et reliait lui-même, par exemple The Brema Brasses en 1981 et quelques autres qui ornent  agréablement un de mes rayonnages

*******

Une nouvelle boutique spécialisée dans la vente de matériel ancien, d’affiches, de livres rares et croyez-moi c’est ici que se trouve le paradis des magiciens bibliophiles, de rares photographies et de toutes sortes de documents éphémères vient de voir le jour.  Je vous recommande vivement d’aller, et vous pourrez dire une fois de plus  » Merci , Dany! »,  jeter un œil sur:

www.quickerthantheeye.com

C’est une émanation de la célèbre firme de ventes aux enchères de Chicago  Potter & Potter.

*******

Cocorico! Du 13 au 19 août un français très connu se trouve au Magic Castle et y donne une conférence en plus de son spectacle de close-up. C’est Boris Wild !

*******

Je viens de passer commande d’un ouvrage biographique que j’attends également avec impatience car j’ai eu l’occasion de voir son auteur en spectacle. Vous en parlerai plus longuement quand je l’aurai lu. Il s’agit de « Spun into Gold, the Secret Life of a Female Magician » de la truculente et même parfois même un peu gaillarde ROMANY.

*******

The show must go on. Mais parfois la santé prime. J’apprends que l’un des membres du célèbre duo PENN & TELLER doit se faire hospitaliser pour une opération. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement et qu’il puisse à nouveau nous faire bien rire.

*******

C’est tout pour aujourd’hui…

 

Publié dans Blog, Collection, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

UN PASSIONNANT OUVRAGE DE J.P. GOUY

Le marque-page est imprimé sur papier à la cuve et au verso l’on trouve une belle citation d’ Oscar Wilde.

C’est à notre connaissance, mais plus nous avançons en âge nous découvrons que plus nous croyons savoir dans quelque domaine que ce soit moins nous en savons (de Marseille ou d’ Alep), le seul livre traitant de l’histoire et de la fabrication du papier à avoir été rédigé par un Maître Artisan Papetier.

Au cours de l’été dernier, lors d’un séjour en Corrèze, cette très belle région verdoyante  où il s’est installé après avoir un peu bourlingué, nous avions pu  non seulement goûter à l’hospitalité généreuse de Mme et M. Gouy mais nous avions été plus qu’ étonnés par ses  vastes connaissances dans l’histoire du papier, « cet outil » comme il le dit si bien.

Vous apprendrez dans cet ouvrage, par ailleurs bourré d’anecdotes amusantes du maître,  que l’histoire du papier est une grande partie de l’histoire de l’homme sur cette planète et que cette histoire nous fait voyager de la Chine, où il aurait été inventé, à l’ Occident en passant par Samarcande et l’ Egypte et n’oublions surtout pas tout le monde musulman auquel nous, Européens, le devons. Vous apprendrez que l’ Eglise Catholique s’est opposée pendant au moins trois siècles à son usage et que ce n’est pas Gutenberg qui inventa l’imprimerie comme on vous l’enseigna peut-être à l’ école primaire, se contentant sans doute d’améliorer le procédé des caractères mobiles, et encore de nombreux historiens connus et sérieux ne se mettent toujours pas d’accord là-dessus.

Nous ne nous en rendons pas toujours compte mais le papier occupe une place très importante dans notre civilisation, ses usages si multiples étant donnés. Il sert pour l’impression des billets de banque, pour des emballages et des sacs de tous genres, pour des filtres de toutes sortes, le carton n’étant lui aussi par exemple  qu’un genre de papier, et pour faire circuler le savoir à travers des milliards de livres (la plupart des informations que vous pouvez glaner sur le net est apparue bien avant sur un support papier).

Vous serez étonnés de découvrir que les papiers sont tous fabriqués à partir de végétaux: chiffons de lin, du coton, de la paille, du chanvre, du bois, etc. Le métier de papetier et celui d’imprimeur furent toujours liés. et vous apprendrez ici tout sur ces vastes et longues traditions. Une large place est faite aux filigranes et leur histoire.

La très intéressante préface est de M. Olivier Maupin un autre passionné et un éminent spécialiste dans la restauration des documents écrits.

276 pp., 18 x 13 cm, avec de nombreuses illustrations et de belles photographies en couleur.

ISBN: 979-10-699-1620-3    Prix: 18 euros plus 6 euros de port.

Chez l’auteur:  J.P. GOUY, Les Bordes, 19700 Saint-Clément

Tous les Bretons devraient s’intéresser à l’histoire et à la fabrication du papier car nous avons une longue tradition et histoire dans ce domaine nous aussi. Nous avions tant de moulins sur toutes nos rivières que parfois les moulins à farine se transformaient en moulins à papier. N’oubliez pas que la Bretagne exportait des draps et du  lin dans toute l’ Europe et surtout vers l’ Europe du nord. Quant à nos pilhaouers je me souviens encore aujourd’hui de les voir passer au bourg de Motreff et dans les campagnes, pour collecter « la chiffe ». Notre marine était très importante et les voiles et les cordages usagés servaient également de matériau de base pour créer la pâte à papier.

Vous rappelez-vous de  ces fameux carnets de papier à cigarettes, gommé ou non, portant le sigle OCB. Odet Cascadec Bolloré. Il subsiste  de nos jours deux papeteries sur le cours de l’ Isole. C’est sans aucun doute possible pour la bonne raison que puisque nous fabriquions du papier que nous eûmes également très tôt  beaucoup d’imprimeurs.

Voici une très courte bibliographie concernant les moulins à papier chez nous:

« Coup d’ œil sur l’industrie rurale du papier dans la province de Bretagne« . H. du Halgouët. 1939.

« Autour de Pleyber-Christ« . Une série d’articles dans les bulletins paroissiaux de Pleyber-Christ de 1977 à 1987 par Jean Feutren.

« Il était une fois le papier« . Claude Journet. Editions du Dossen. Morlaix 1992.

« Moulins à papier de Bretagne ». Yann-Ber Kemener. Editions Skol Vreizh. 1989.

« Pilhaouer et Pillotou- Chiffoniers de Bretagne ». Yann-Ber Kemener. Editions Skol Vreieh. 1987.

« Bretagne d’hier – Morlaix » tome 3. Marthe Le Clech. 1993

« Histoire de papier. Au fil du Queffleuth ». René Faujour. Juillet 1997.

Un simple clic sur une image et ensuite vous pouvez encore l’agrandir à votre guise.

Image Collection Dany Trick

 

Publié dans Blog, Collection, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire