QU’EST-CE QU’UN LIVRE TRUFFE?

« Un livre truffé » est un terme souvent utilisé par les bibliophiles et bibliographes. Alors de quoi s’agit-il exactement?

Tout simplement d’un ouvrage où vous trouverez des ajouts en relation avec l’auteur du livre par exemple ou encore des prospectus ou encore des articles de presse traitant de l’ouvrage.

« It » est un magazine édité par Roy Baker, de son véritable nom Geoffrey R. Baker à l’époque où il se faisait appeler Zaharee. Roy fut avant le deuxième conflit mondial une star des music-halls en Grande Bretagne. Avec son numéro d’hypnose il débuta sa carrière comme tête d’affiche au célèbre Leeds City Variety Hall.

C’est bien plus tard que je fis sa rencontre et qu’il me prit sous son aile. Il devint mon véritable mentor en magie. Non seulement il m’enseigna des tours et me fit répéter mais il me conseilla également la lecture de livres essentiels dans ce domaine. Pendant une saison d’été il me demanda de l’accompagner au cours des spectacles qu’il assurait dans les camps de vacances ( Pontin’s et  Butlin’s) sur la riviera anglaise. C’est là que je découvris ce qu’était la véritable vie d’un artiste professionnel.

Puis Roy et Rénée séjournèrent à de nombreuses reprises chez nous en Bretagne. Nos nuits furent souvent très courtes, non seulement parce que Roy aimait le bonne chère et que nous fréquentions les meilleurs restaurants mais parce qu’il fut le meilleur professeur que j’eusse pu rencontrer dans le vaste domaine des arts magiques.

J’en viens à mon sujet. J’avais eu l’occasion d’acquérir deux petits magazines édités par Roy à l’époque où il était « marchand de trucs ». Le gendre de M. Maurice Fogel,  M. Christopher Woodward quittait Jersey pour aller habiter Bournemouth et vendait une partie de sa bibliothèque.(voir scan) Je dois dire que quelques jours après avoir reçu les magazines je recevais un coup de téléphone et Christopher me proposait de me les racheter, mon prix serait le sien.

Au cours d’un de ses séjours à Mellac je demandais à Roy de me dédicacer les deux petits fascicules (voir scan).

Je ne me rendis compte de la rareté de ces magazines que lorsque je fis l’acquisition du monumental livre (396pp) de James B. Alfredson et de Geoge L. Daily  intitulé  UNE BIBLIOGRAPHIE DES PERIODIQUES DE MAGIE EN ANGLAIS: 1791-1983. Ils y figurent sous le N°2990 et sont qualifiés de rares.

Vous les trouvez également mentionnés sur de site de GENII, le célèbre magazine américain dans  la rubrique « Magipedia« . Seul la une du  N° 1 paru en septembre 1946  a été scannée. Le N° 2 parut lui en avril 1947. Mes exemplaires mesurent 12 X 18 cm et j’ai pensé qu’ils méritaient cette reliure en cuir.

Demi reliure cuir à coins. Titres dorés à le feuille au dos.

Un de mes premiers ex-libris, inspiré de la macédoine calligraphique de Robert Houdin.

Le fez qui sert pour le célèbre et classique tour du sac à l’œuf est mentionné dans IT. Mon ami John Fisher a pensé que cette lettre figurerait très bien dans ma collection.

Pendant plus de vingt années Roy et moi avons longuement correspondu et à Noël nous échangions toujours quelques cadeaux.

Notice de M. Woodward.

Dédicace.

Images Copyright collection Dany Trick. Un clic sur l’une d’entre elles et vous pouvez ensuite l’agrandir encore à votre guise.

 

Publié dans Blog, Collection, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

TRISTE NOUVELLE

J’apprends avec tristesse la brutale disparition de Mary STUPPLE. Son défunt époux était un des membres influents du gang de la SUPREME MAGIC C° et ils  n’avaient tous deux manqué aucun des weekends franco-britanniques que nous avions organisés Edwin HOOPER et moi. Richard était un joyeux vivant  et nous avions tous pu apprécier et son humour et ses excellents numéros. Richard était un grand spécialiste de la magie d’ Eric LEWIS et c’est lui qui fonda la branche des Jeunes Magiciens du Magic Circle de Londres. Quant à Mary, d’une grande culture et fine lettrée, elle corrigeait encore tout dernièrement les épreuves du Magic Circular, la belle revue mensuelle de ce même Magic Circle. J’en profite pour présenter mes sincères condoléances à ses deux fils Ian et Mark.

 

Publié dans Blog, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

TROP BELLE PHOTOGRAPHIE

Cette photo est tellement belle et comme vous connaissez ma passion pour les livres anciens je ne puis m’empêcher de la partager avec vous:

Publié dans Blog, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

LES PETITS PAPIERS. BELLE ISLE EN TERRE.

Chaque année au printemps  nous assistons à une fête étonnante à Belle Isle en Terre. Elle se déroule sur le site des importantes imprimeries Vallée aujourd’hui en ruines. Mais ces friches industrielles ont été aménagées et restent grandioses. C’est sur les bords du Léguer car l’industrie papetière demandait bien évidemment beaucoup d’eau. La fabrication du papier participa elle aussi grandement à la richesse de la Bretagne autrefois.

De nombreuses animations ont lieu et quantité d’artistes viennent exposer  leurs travaux en rapport avec le papier. C’est également l’occasion de rencontrer beaucoup d’écrivains.

Cette année encore j’ai pu enrichir ma collection de filigranes:

Chaque moulin à papier avait ainsi sa marque. Ce sont des fils de laiton qui habituellement servent à tisser (ou broder) cette marque sur le grillage de la forme. Comme tous ceux qui fréquentent ce site le savent je collectionne ces filigranes et toute littérature les concernant.

MYUNG-ZA  UNE ARTISTE INCLASSABLE

C’est à Belle Isle que je rencontre chaque année une grande artiste inclassable. Chacune de ses créations est une œuvre de grand art.  Myung-Za fabrique elle-même la majeure partie des papiers et matériaux qu’elle utilise pour confectionner ses livres. Sinon ce sont des matériaux détournés de leur usage habituel. Ces « livres d’artiste » sont un support idéal pour la rédaction de journaux intimes ou peuvent servir pour des albums photographiques mais ils accepteront vos idées créatrices les plus folles. Voici quelques uns de ceux que j’ai acquis au fil des ans.

Serviette de lin nid d’abeille et cuir pour la couverture. Beau pliage pyramidal en accordéon à l’intérieur.

Nouveauté de cette année. Format au carré et pliage des feuilles intérieures très original.

Sorte de coffret. Toile de lin sur carton et carton ondulé. Toujours à feuillets intérieurs en accordéon mais pages alternées blanches et de couleur beige.

Sur les plats extérieurs incrustations de feuilles végétales et cousures en fils de couleurs des cahiers intérieurs visibles au dos.

Beaucoup de petits formats carrés cette année. Avec des pliages intérieurs très recherchés et très créatifs.

Ce qu’il reste d’un passé florissant.

Photographies de Dany Trick. Un clic sur une des images et ensuite vous pouvez encore l’agrandir à votre guise pour en examiner les détails.

 

 

 

 

Publié dans Blog, Collection, Uncategorized | Un commentaire

D’ EXELLENTES VACANCES EN AUVERGNE

Nous sommes, après dix-sept jours, rentrés au bercail contrairement aux brebis que vous allez apercevoir en estive au sommet du Puy de Dôme. Nous avons séjourné dans un gîte, à la ferme, trouvé sur la toile par pur hasard qui fait comme toujours trop bien les choses. La Goutelle est un village idéalement situé entre Pontaumur et Pontgiraud. De plus et cela nous arrangeait bien il y avait à Pontaumur un magasin bio. Notre charmante hôtesse, madame Nicole Lepeytre, fut toujours prévenante et plus que disponible. Merci pour toutes vos attentions et nous n’oublions pas les œufs frais, ni les fromages, ni les charcutailles.

A droite notre charmante hôtesse, Madame Nicole LEPEYTRE.

A la ferme la fenaison battait son plein et partout où nous allions la bonne odeur du foin venait nous chatouiller les narines. Le pneumologue de l’ Hôpital de Bretagne Sud au Scorff, Mikaêl Le Hénaff auquel je dois la vie, me l’avait bien dit et recommandé, à cette altitude de neuf cents mètres je respirais de belle façon. Tout proche, nous pouvions apercevoir le Puy de Dôme de notre gîte.

Les demeures auvergnates sont très imposantes.
Souvent construites en pierres de lave. Notre gîte.

Vue de notre balcon.

Le département offre tellement d’excursions exceptionnelles… Nous avons visité, entre autres, Clermont Ferrand, Riom, La Bourboule, Volvic, Issoire. En Limagne et un peu plus bas j’ai pu visiter de magnifiques églises romanes. Les très grandes demeures auvergnates aux épais murs de pierres volcaniques m’ont beaucoup étonné.

Vue de Clermont Ferrand,  des hauts de Chamalières, le fief de Giscard d’Estaing. Chamalières possède une belle église en partie romane

J’avais choisi cette région parce que je savais que la Sioule avait la réputation d’être une excellente rivière à truites. Je me munissais de quelques cannes en bambou refendu et de nombreux lancers légers. Sur les conseils de l’aimable président de la société de pêche de Pontaumur qui me reçut longuement j’ai aussi découvert le Sioulet et la Miouze, eux aussi  garnis  de belles farios. Je me suis laissé dire que plus tard en saison l’on y pêchait également de magnifiques écrevisses.

Deux vues de la Miouze.

Dans le village de La Goutelle l’on trouve encore une boulangerie où le pain au levain se cuit dans un four chauffé au bois et où l’on peut même vous fournir du pain sans sel. Et figurez-vous que les énormes miches au levain  restent fraiches plus d’une semaine.

Un boulanger fort sympathique devant son four chauffé au feu de bois.

En Bretagne les Tri Yann ont popularisé une chanson traditionnelle intitulée La Jument de Michau et son poulain. Le fils des Lepeytre est un excellent éleveur puisqu’il participe à de nombreux concours où il a souvent obtenu des premiers prix et il se prénomme Michaou!  Voici l’une de ses juments:

La jument de Michaou…

Et son poulain !

Michaou, encore merci de m’avoir guéri de ces horribles maux de ventre qui commençaient à m’inquiéter sérieusement.

Nous n’avons pu échapper à une visite au sommet de ce célèbre puy. Le train à crémaillère a fait que nous sommes rapidement arrivés au sommet, à notre âge on ne prend plus le chemin des muletiers. Cela valait la peine, de là-haut quel grandiose panorama!

On trouve de la gentiane jusqu’au sommet.

Et un étonnant troupeau de moutons:

Arrivée au sommet la fillette demande à son père: « Dis, Papa! Elle décolle quand la fusée? »

On vous parle d’un temps que les moins de vingt ans… Et une autre fois il paraît que notre Raymond Poulidor arriva au sommet avant Jacques Anquetil…

Il n’y a pas que chez les Chtis que la houille fut exploitée. On en trouva aussi en Auvergne, ainsi que des schistes ardoisiers, à Traversac par exemple.

Restauration de la toiture de l’église d’un minuscule village perché  au sommet d’un puy. Magnifique toiture de lauzes, ces ardoises épaisses que l’on pointe avec des clous de cuivre, contrairement à nos ardoises bleues bretonnes fixées à l’aide de crochets. L’occasion d’une belle et intéressante rencontre avec un Compagnon du Devoir.

Les deux pièces que nous occupions venaient d’être entièrement rénovées et meublées de neuf. Je ne puis que vivement vous  recommander ce gîte.

Photographies de Dany Trick. Un clic sur l’une d’entre elles et ensuite vous pouvez encore l’agrandir à votre guise pour examiner les détails.

 

 


 

Publié dans Blog, Uncategorized | Laisser un commentaire

UN DOREUR ORNEMANISTE A LORIENT

C’est un des derniers doreurs ornemanistes en France, car ce métier d’art lui aussi se perd. M. Oudin est un des meilleurs artisans d’art que je connaisse dans ce domaine. Le travail à la feuille d’or est tellement délicat sur tous ces supports qu’il vous faudra un tout petit peu de patience si vous lui confiez un travail. Je sais les difficultés que j’ai rencontrées pour dorer à la feuille les pièces de titre et les titres des ouvrages sur les livres que j’ai reliés en cuir. Si je chauffais trop mes « fers » en bronze je brulais le cuir et si je ne les chauffais pas assez l’or ne collait pas après que j’eusse glairé les peaux au blanc d’ œuf. De plus au moindre souffle de votre part la feuille d’or se froisse et devient inutilisable.

Voici quelques photographies que j’ai prises l’autre jour lorsque j’ai pris possession d’un cadre doré à la feuille comme autrefois. Je pensais que la gravure en manière noire de mon ami Gilbert Normand méritait bien un tel encadrement.

C’est ce que le passant voit en vitrine. Belle exposition d’outils anciens.

Mais entrons donc dans le magasin-atelier du Maître.

Avouez que ce baromètre ancien méritait une belle dorure.

Etonnante œuvre d’art et l’or met tellement la main en valeur.

Des cadres à foison et tant d’autres objets inattendus.

Détails d’un cadre qui montrent le travail de patience et la dextérité qu’il faut au doreur.

Vous trouverez les coordonnées de M. Oudin dans les annuaires téléphoniques et dans les Pages Jaunes ainsi que sur la toile. Mais si vous en avez assez de cliquer:

67, rue Paul Guieysse 56100 LORIENT

Tél. 02 97 21 70 98

Mob. 06 33 76 57 30

Photographies, techniquement assez mauvaises et souvent mal cadrées, de Daniel Cudennec.

Un clic sur une des images et ensuite vous pouvez encore l’agrandir si vous souhaitez examiner les détails.

 

 

Publié dans Blog, Presse, Uncategorized | Un commentaire

ENCORE DES PETITES CHROMOLITHOGRAPHIES

J’ai toujours été passionné par le procédé utilisé en chromolithographie. Je pense que Senefelder était un grand homme. Et depuis ma tendre enfance j’avais dévoré tellement de chocolat pour pouvoir m’en procurer qu’ aujourd’hui encore lorsque je déballe une tablette je cherche en vain l’image. Rappelez-vous entre la feuille d’aluminium et l’emballage. Ah! Nostalgie quand tu nous tient!  Suis donc toujours un peu déçu.
L’offset c’est bien beau
Mais bien mieux la chromo !

De plus c’est là une mine inépuisable de connaissances car les sujets que ce mode d’expression abordait est infini.

Je viens de trouver toute une série sur le théâtre à travers les âges  et vous reconnaîtrez que les cinq que vous voyez ci-dessous sont elles aussi fort intéressantes:

Images; Collection Dany Trick. Un clic sur l’une d’entre elles et vous pouvez ensuite encore l’agrandir à votre guise.

Publié dans Blog, Chromolithographies, Collection, Uncategorized | Laisser un commentaire

Croyez_moi, GENII vaut son pesant d’or…

Le numéro de ce mois de juillet du  célèbre mensuel,  pour magiciens principalement, créé il y a bien longtemps par les Larsen qui fondèrent également le non moins célèbre Magic Castle à Hollywood, consacre un très long article à notre Robert-Houdin national. C’est un long extrait,  en tout et c’est assez exceptionnel  22 étonnantes pages illustrées par de très beaux documents parmi lesquels j’ai découvert et  particulièrement apprécié la photographie du manuscrit des Secrets de la Prestidigitation, extrait disais-je du dernier ouvrage écrit en collaboration par l’ anglais Peter Lamont  et  l’américain Jim Steinmeyer, deux très grands historiens de notre art; cette œuvre importante publiée chez Penguin books,  sera disponible le 17 de ce mois.

Aujourd’hui c’est M. Richard Kaufman qui se trouve être à la barre de ce superbe magazine. Des noms prestigieux y ont une rubrique régulière et je ne citerai entre autres que John Bannon, David Britland, Mike Caveney, John Gaughan, Todd Karr, Martin Lewis, Jonathan Pendragon, Jon Racherbaumer. Dany n’en jette plus, la cour est pleine.

Le prix de l’abonnement pour une année me paraît être dérisoire pour des rubriques d’une telle qualité. C’est aujourd’hui bien évidemment, et pour cause, le mensuel le plus lu chez les magiciens.

De plus dans la rubrique intitulée « La lumière de la lampe » vous serez tenu au courant de toutes les nouveautés qui sortent aux Etats Unis, tant  au point de vue livres que DVD et tours. Tous les marchands de trucs y vantent également leurs nouveautés en y faisant de la pub. Pour 35 dollars à l’année vous pouvez recevoir la version digitale, on ne pourrait imaginer une telle aubaine en France.

Un clic sur une image et ensuite vous pouvez l’agrandir à votre guise pour examiner les détails.

 

Publié dans Blog, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

Bibliophilie et bibliophagie quand vous nous tenez…

Suis désolé pour le retard apporté à vous parler de cette vente. Nous avions décidé de prendre quelques jours de vacances au pied du Puy de Dôme et c’est seulement à notre retour que nous avons trouvé dans la boîte à lettres  ce très beau catalogue de la firme de vente aux enchères OSENAT à Fontainebleau.

Malheureusement la vente a eu lieu avant notre retour puisqu’elle s’est tenue  le samedi 30 juin.

De très beaux livres, principalement de grands classiques, allant de Pierre de Ronsard à Joachim du Bellay. (Ah! qu’elles sont bien loin mes études littéraires en classe de seconde mais c’est déjà en classe de troisième sous la conduite d’un professeur fou de notre belle langue et des beaux textes qu’il me demandait souvent de déclamer que je m’étais vraiment éveillé à l’amour de notre langue et de notre littérature…)

D’autre œuvres célèbres figurent à ce catalogue, de remarquables et luxueuses éditions de Maupassant, Villiers de l’Isle Adam, Voltaire, Théophile Gautier, Alexandre Dumas, Musset, des livres rares d’ornithologie et j’ai donc raté quelques « curiosas » qui m’intéressent au plus haut point.

Les livres avaient été expertisés par M. Eric Busser et j’imagine qu’il leur reste quelques exemplaires de ce superbe et luxueux catalogue. Ils feraient encore la joie de quelques bibliophiles. Les résultats de leurs ventes se trouvent à l’adresse suivante: www/osenat.com.

 

Publié dans Blog, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

PROCHAINE VENTE POTTER & POTTER

C’est encore une fois une vente prestigieuse qui se déroulera à Chicago le 16  juin prochain  chez Potter & Potter, mise sur pied par toute son équipe et l’éminent historien de la magie qu’est Sami Fajuri, ce sont surtout les appareils anciens accumulés au fil des années dans l’extraordinaire collection de David Baldwin qui dominent.

Imaginez que l’on y découvre huit  pendules mystérieuses dont une attribuée avec certitude à Jean Eugène Robert-Houdin lui-même.  Il s’y trouve également un modèle assez peu courant , à cadran carré, que je ne connaissais pas et qu’ils attribuent à Henry Robert (Houdin), horloger rue de Vendôme à Paris.

Au cours de mes nombreux séjours  à la Widgery chez Edwin Hooper à Bideford j’eus une fois l’occasion de rendre visite à Alan Warner qui résidait non loin de là. Les magiciens avertis ont toujours collectionné le superbe matériel de micro magie qu’il fabriquait avec tant de soin. Vous en trouverez un large éventail dans cette vente ainsi que les tours toujours de micro magie fabriqués par le Hollandais Eddy Taytelbaum qui eux aussi sont devenus des collector’s pieces. Il en va de même des petits automates commercialisés par notre compatriote Pierre Mayer que j’eus si souvent l’occasion de rencontrer au fil des ventes aux enchères de Chartes de Paris ou de Londres et dont on trouve ici également quelques exemplaires.

Pour compléter cette vente vous découvrirez des documents de tous genres ainsi que de très belles affiches et des livres.

Comme d’habitude le catalogue, véritable mine d’or pour ceux qui s’intéressent à l’histoire de notre art, est en ligne et si vous souhaitez obtenir de nombreuses images supplémentaires qui ne s’y trouvent pas vous pouvez les trouver en ligne sur Liveauctioneers.com ou directement chez Potter & Potter.

Voici un minuscule aperçu de ce catalogue sur papier glacé de 134 pp , y compris les couvertures représentant des documents fort intéressants et peu courants :

Pendule mystérieuse sur colonne du maître Jean Eugène Robert Houdin.

Pendule mystérieuse au cadran rectangulaire. Milieu du XIX ème siècle. Attribuée à Henry Robert (Houdin), horloger, rue de Vendome ( sic, sans accent!) à Paris.

Le Turc. Magicien automate musical. Fabriqué par le célèbre Léopold Lambert à Paris aux alentours de 1900. Exemplaire d’une extrême rareté.

Une quantité impressionnante d’appareils de micro magie fabriqués par Alan Warner. Ces appareils furent pendant un certain temps commercialisés en France par Mayette Magie Moderne.

De nos jours les appareils de micro magie fabriqués en Hollande par Eddy Taytelbaum sont très recherchés par les collectionneurs du monde entier.

J’apprends dans ce catalogue qu’une autre vente se prépare pour le 10 novembre de cette année. Il s’agit de la collection de M. Johnny Fox, avaleur de sabre, comédien et magicien. Il a rassemblé au cours de son existence quantité de trucs, les uns plus étranges et bizarres que les autres, en plus  des tours de magie.

 

 

Publié dans Blog, Collection, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire