O’ SHAN. R.I.P.

Mon vieil ami Gourinois le professeur O’Shan, des célèbres mentalistes Naga et O’Shan, n’est plus de ce monde. Hier au soir, Naga m’a prévenu qu’il nous avait quitté dans sa 93ème année, hier vendredi 11 janvier à 11 heures du matin.

Leur  longue carrière les avait conduits à se présenter dans une bonne partie du monde, l’ Afrique, le Moyen Orient, le Canada et la Suisse et les plus grands cabarets de toute l’ Europe.

Je suis né au bourg de Motreff situé dans le Finistère, mais les limites de cette bourgade touchent Gourin et le Morbihan, c’est pour cette raison qu’au cours de mon enfance et de mon adolescence j’eus souvent l’occasion d’assister à leur spectacle. Lorsque je fondais l’association de magiciens l’ AMBM (Amicale des Magiciens du Bout du Monde), je savais qu’ O’Shan éprouvait quelques réticences à fréquenter les magiciens amateurs mais je réussissais à le convaincre de venir nous rejoindre et nous eûmes souvent l’occasion et le plaisir  de les rencontrer au cours de nombreuses réunions.

C’est toujours avec grand plaisir que je me rendais sur invitation à Gourin où j’admirais l’impressionnante bibliothèque d’ Yves et sa belle collection de coffrets à prédiction ainsi que sa riche accumulation de jeux de cartes marquées. Lorsque mes amis, Edwin Hooper le fondateur de la fameuse Supreme Magic C° et Hjalmar, célèbre historien de la magie,  séjournaient à Stank ar Vel,  O’ Shan nous invitaient à passer une après-midi à Gourin.

C’est avec beaucoup d’émotion que je relis les pages que Max Dif leur consacra dans son monumental ouvrage sur l’ histoire de notre art, Histoire et Evolution Technique de la Prestidigitation (3 vol. 1971-74).

O’Shan fut pris de passion pour la magie dès son plus jeune âge et malgré la ferme opposition de ses parents, commerçants du centre ville de Gourin qui voyaient d’un mauvais œil leur fils monter sur les planches, il décida d’en faire son métier. C’est en 1948 qu’il entra à l’Association Française des Artistes Prestidigitateurs, après le passage d’un examen complet et réputé difficile à cette époque.

Photo Dany Trick. Hjalmar chez Naga et O’Shan

Le Festival de La Magie à l’ Olympia et les « Tournées Sanlaville »

 

Images Collection Dany Trick. Un premier clic sur l’une d’entre elles et ensuite vous pouvez encore l’agrandir à votre guise .

 

Publié dans Blog, Collection, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

RADIOS & TELE

Depuis une quinzaine de jours je suis très sollicité, l’on me demande de participer à des émissions de radio et même de télévision.
L’autre jour c’était RADIO KERNE qui couvre tout le sud Finistère et puis hier j’ai passé un bon moment dans les locaux de RADIO France BLEU BREIZH IZEL à Quimper. Une bonne partie de rigolade avec du jus de crâne qui coulait à flots… Cela devrait passer à l’antenne dimanche matin prochain.
Demain samedi c’est TF1 qui vient à la maison et l’on devrait bien rire une fois de plus.
Une autre émission de télé est programmée pour un peu plus tard , au début de l’an prochain, une fois le « hassle » de décembre passé.

Voici un petit coup d’œil du côté technique d’un studio de radio:

Sans compter tous les humains qui font marcher tout ça !

Cette fois-ci je n’ai eu affaire qu’avec trois d’entre eux mais je vous assure que cette joyeuse luronne et ces deux joyeux lurons sont « full of pep » ou « startigen « , comme on dit chez nous.

 

 

 

Vous savez tous depuis belle lurette que sur ce site, merci Seb, il suffit d’un premier clic sur l’image pour ensuite l’agrandir encore à votre guise. C’est pas magique, ça?

Publié dans Blog, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

HARRY HOUDINI, ENCORE…

Le dernier ouvrage que j’avais lu et étudié sérieusement  concernant Erich Weiss, plus connu sous le nom de Harry Houdini, était celui écrit après de longues recherches sérieuses par mon ami Bill Kalush. Ce livre était rempli de nouvelles révélations qui nous laissèrent abasourdis…

Voici mes prochaines lectures, par le même auteur M. Derek TAIT, arrivées ce matin d’Angleterre. Ces livres aussi contiennent des documents inédits jusqu’à ce jour. Dès que je les aurai lus je les passerai un peu longuement en revue car le personnage de Houdini est plus que fascinant .

Il s’agit encore de Harry Houdini, les objets ci-dessous se trouvent dans mes collections depuis un certain nombre d’années. Il s’agit de superbes dessous de verres (beer mats) plastifiés et glacés sur un support en mélanine. Ils sont du plus bel effet lorsque des amis magiciens viennent à la maison, où il y a toujours du vin et du saucisson, mais aujourd’hui le vin est, comme il va de soi, consommé avec modération…

Un premier clic sur une image et elle s’agrandit, comme par magie. Et par la suite, de la même manière, vous pouvez encore l’agrandir à votre guise.

Publié dans Blog, Collection, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

DERNIERS CEPES DE LA SAISON

J’attends avec un peu d’impatience les trompettes des morts mais voici sans doute les derniers cèpes de Bordeaux de ma saison et les premières chanterelles. Celles-ci sèchent  tout doucement et seront ainsi plus parfumées.

Pour vous mettre un peu plus l’eau à la bouche voici un très beau pageot gris (dorade) et puis une belle daurade rose que plus que la grise j’apprécie.

Un premier clic sur une image et vous pouvez ensuite l’agrandir encore à votre guise.

Publié dans Blog, Collection, Uncategorized | Laisser un commentaire

ORSON WELLES MAGICIEN

De nos jours, seuls quelques  historiens versés dans l’histoire de la prestidigitation et de la magie savent que l’immense  Orson Welles avait toujours été un passionné de notre art et un de ses  grands praticiens. Au cours du deuxième conflit mondial beaucoup de GI’s avant de venir combattre en Europe et dans de nombreuses autres parties du monde, le Pacifique entre autres, passèrent un jour par Los Angeles et assistèrent au  » THE MERCURY WONDERSHOW FOR SERVICE MEN », comme l’avait intitulé Orson lui-même. Pour quelle raison l’avait-il ainsi nommé? Oh!  Yout simplement pour parodier le spectacle du grand Howard Thurston à l’époque, leqel s’appelait « THE WONDER SHOW OF THE UNIVERSE ».

Tout se déroulait sous un immense chapiteau de cirque pouvant accueillir gratuitement…

Orson Welles avait été fasciné par la magie depuis sa plus tendre enfance et c’est Harry Houdini  lui-même qui lui donna sers premières leçons. Il donna ses ^premiers spectacles à la Foire de l’ Etat de Californie en 1941 où il eut énormément de succès. Par la suite il se produisit dans un spectacle de deux heures dans de  nombreux vaudevilles et plusieurs camps militaires.

L’ impresario de l’épouse de Welles à cette époque, la star Rita Hayworth, pensait que ce n’était pas très bon pour l’image de marque de cette dernière de se faire chaque soir couper en morceaux par Orson, et ne voulait donc plus qu’elle continuât à servir de partenaire au grand magicien.

A l’époque du Mercury Wonder Show, une allemande ayant  fui le régime nazi depuis déjà quelque temps, elle aussi déjà férue de magie, ne demandait pas mieux que de remplacer Rita, à condition qu’ Orson lui enseignât les tours qu’il présentait, je parle de Marlène Dietrich.  Et figurez-vous qu’il y avait aussi à cette époque un jeune français totalement inconnu des Américains qui se trouvait à Hollywood. Il était amoureux fou de Marlène et se proposa donc de lui porter chaque soir les lapins et les colombes dans les coulisses de ce Wonder Show, ceci afin de la rencontrer. Il y préparait également le matériel derrière le rideau. Vous ne voyez pas de qui il s’agit? Je vous le donne en mille, il se nommait alors John Gabin

Orson accueillant le public sous le chapiteau.

Le programme du Mercury Wonder Show

Qu’est-ce qui avait amené Orson à mettre sur pied un tel spectacle? Tout simplement le fait qu’il avait été considéré comme inapte pour entrer dans l’armée et qu’il voulait être, à sa manière, utile à son pays.

L’un de mes maîtres en magie, l’Anglais Roy Baker qui avait été marchand de trucs pendant une bonne partie de sa carrière, possédait de longues lettres manuscrites d’Orson. Il lui avait procuré du matériel, avec entre autres une Stull Watch. Lorsque je lui demandais ce qu’il en avait fait il me répondit: « Eh! Bien! Dany , qu’est-ce que tu veux, une lettre tu la lis et ensuite tu la jettes dans la corbeille à papiers! »…

Le chapiteau sous lequel le spectacle était présenté accueillait gratuitement  chaque soir plus de 1000 membres des Forces Armées Américaines alors que les civils devaient payer leur entrée. Mais cet argent allait à une œuvre de charité militaire. Welles avait investi plus de $40 000 de sa fortune personnelle car il avait fallu louer un théâtre de 150 places et y répéter pendant dix-sept semaines avant la première sous cet immense chapiteau.

Orson Welles (et ses partenaires) présentant à sa façon le célèbre tour Metamorphosis ( La Malle des Indes en français) popularisé par le célèbre Harry Houdini.

Références:

David CHARVET. « Orson Welles et le Mercury Wonder Show » dans Magic. Un magazine indépendant pour les Magiciens.Vol  2. N°12  Août 1993.

Barton WHALEY Un ebook . Orson Welles: The Man Who Was Magic.www.library.com

Barbara Leaming. Orson Welles. Une biographie N.Y.1985 Viking Press.

Images Collection familiale Dany Trick. Un p’tit clic sur l’une d’elles et vous pouvez encore par la suite l’agrandir à votre convenance.

Publié dans Blog, Cartes postales, Collection, Uncategorized | Laisser un commentaire

DAVID NIXON

Dans un article précédent je vous parlais de DAVID NIXON, ce nom ne dira pas grand chose aux magiciens français et pourtant en Grande Bretagne ce fut une star de la télévision dans les années soixante et soixante-dix à l’époque où ce medium était encore souvent uniquement en noir et blanc. Il faut rappeler que la télévision fut inventée au Royaume Uni et qu’elle a à voir avec la magie puisque la première image transmise fut une image où figurait un pantin de ventriloquie. Quant à la première transmission d’images de l’Angleterre vers les Etats-Unis, ce furent encore des images de ventriloquie que l’Ecossais John Logie Baird envoya dans les airs. Et la ventriloquie comme chacun le sait  est un des arts annexes de la magie.

Dans des réunions ou des congrès il me fut souvent donné l’occasion de voir une magicienne qui s’appelait Paula Baird,  mais jamais je n’aurais pu penser ou imaginer qu’elle était une descendante de John Logie Baird jusqu’à ce que mon ami John Fisher me le confirmât.

David Nixon (Porter) naquit en 1919 dans la banlieue nord de Londres. Magicien professionnel, pendant le dernier conflit mondial il fut engagé au Théâtre aux Armées  Britanniques (ENSA).

Il accéda à la notoriété lorsqu’il se produisit dans son émission « It’s Magic » à la  BBC à la fin des années soixante. Plus tard c’est sur une autre chaîne ITT-TV au cours des années soixante-dix dans une série d’émissions intitulée ‘ »The David Nixon Show » qu’il donna le meilleur de lui-même.

C’est en 1971 qu’il fut élu « Magicien de l’Année » par le jury du Magic Circle à Londres. Ce titre très envié a permis de lancer à l’international la carrière de nombreux magiciens.

Comment se fait-il que je sois en possession de ce numéro de Valiant, ce magazine de BD destiné aux enfants et aux adolescents? Je suis un avide collectionneur de BD à thème de magie et après avoir réussi à acquérir deux collections complètes d’un « petit format » en langue française intitulé Janus Stark* et quelques recherches sur la toile à ce sujet, je découvre que Janus Stark a paru également en langue anglaise dans Valiant. Il me fallait cette série complète. Je fus bien content de trouver parmi mes acquisitions ce numéro où je reconnus aussitôt le visage rempli de bonhomie de M. Nixon. Je vais vous traduire le texte inscrit dans les cartouches.

« QUI EST-CE ?

Ce fameux magicien de la télévision a présenté ses tours étonnants dans le monde entier.

Il est très habile de ses mains et de différentes manières et il lui arrive souvent d’inventer et de fabriquer son matériel de scène et ses gadgets dans son propre atelier.

Quand ce maître magicien n’est pas en train d’amuser son public il aime se détendre et jouer aux échecs. Il pratique également le canotage sur un lac non loin de sa maison de campagne.

Vous trouverez la réponse à la question posée dans la page intérieure intitulée « C’est entièrement à vous ! »

WHO IS IT ?

Anwer to the front cover feature.

DAVID NIXON

 

* Janus Stark peut être considéré comme le « Houdini » de l’époque victorienne. Ce véritable homme anguille, magicien à part entière, se tire toujours des plus fâcheuses positions en se servant justement de ses pouvoirs .

Je possède un ouvrage important traitant de la carrière de M. Nixon. Il fut écrit, en collaboration avec Stephen Short par le célèbre historien anglais de la magie le professeur Eddie DAWES. Publié en 2009 il comporte 276 pp sous une belle couverture cartonnée.

Sachez que sur ce site après un premier clic sur n’importe quelle image vous pouvez encore l’agrandir à votre convenance.


Publié dans Blog, Collection, Uncategorized | Laisser un commentaire

BATTRE LE FER…

« Battre le fer tant qu’il est chaud »… Dans mon enfance il y avait un maréchal-ferrant au bourg de Motreff et nous savions tous ce que signifiait cette expression. Aujourd’hui tous les objets sont manufacturés en Chine et j’imagine que c’est sans aucun doute là-bas qu’on doit même modeler les fers à chevaux !

Hier nous avions encore les honneurs de la presse. Le Télégramme, que je persiste à appeler la « Dépêche de Brest et de l’Ouest » , mentionnait notre participation au « Café pain beurre ». Même si vous ne crachez pas par terre et que vous ne causez pas Breton, vous ne regretterez pas de nous rendre une petite visite un samedi. On s’y amuse bien, Anna Varia, Fanny, Suzanne et Denise et Marie Louise ont tellement d’humour…

Bon, demain j’enregistre pour une émission de radio. Les gens de radio sont moins speed (plus cool!) que les gens de télé et en général on rigole bien aussi. Surtout quand il s’agit de RADIO KERNE… Battre le fer, disais-je…

Ici il suffit d’un premier p’tit clic sur une image et ensuite vous pouvez l’agrandir encore à votre guise (comme disait le Duc du même nom…)

 

Publié dans Blog, Collection, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

P’TIT CLIN D’OEIL A DOMITYS

Un p’tit clic sur l’image et ensuite vous pouvez encore l’agrandir à votre guise.

Publié dans Blog, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

OUEST FRANCE

Ouest France est le quotidien français au plus fort tirage. Hier j’ai eu une chance inouïe d’y voir paraître en dernière page un excellent article rédigé il y a peu de temps par un journaliste qui est, croyez-moi, plein d’humour. En ces temps de morosité profonde cela fait du bien de pouvoir encore rire un peu de temps en temps.

Un grand professionnel de la photographie s’était déplacé de Rennes, si bien que j’ai également bénéficié d’une belle photo couleurs différente en première page dans l’édition de Quimperlé et quelle surprise quand je découvris qu’il  y en avait une troisième en page Quimperlé. Rassurez-vous, je garde la tête froide.

Des millions de lecteurs! …

Oh! Deuxième divine surprise! Un de mes amis, parisien comme il se doit, me fait connaître qu’il a visité le site d’ OUEST FRANCE et j’ai donc découvert que l’article en question est illustré par quelques autres belles et intéressantes photographies qui ne sont pas dans la version papier. Décidément le numérique nous emmène dans un autre monde!

Mais je vous laisse à votre lecture car nous allons de ce pas sabrer le champagne.

Vous qui fréquentez ce site savez depuis belle lurette qu’il suffit d’un premier clic sur une image pour l’agrandir ensuite encore à votre guise.

Publié dans Blog, Chromolithographies, Livres Animés, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

POTTER & POTTER UNE FOIS ENCORE

Quelque chose de vraiment étonnant m’arrive ici. Simple coïncidence??…  Il y a bientôt presque un demi siècle je rencontrai un M. Johnny Fox à Londres dans le quartier au nord de Trafalgar Square et dans  Shaftesbury Avenue qui était alors peuplée de librairies anciennes et d’antiquaires. Moi je poursuivais alors déjà ma quête de livres traitant de prestidigitation, de magie et de ventriloquie et de choses aussi un peu bizarres alors que lui me disait-il finissait, avant son retour aux Etats Unis, son tour d’ Europe à la recherche de trucs qui me parurent encore plus étonnants que les miens. Il avait l’intention d’ouvrir un musée une fois arrivé chez lui.

Je n’entendis plus jamais parler de cet homme.

Voici que je reçois une notice de Fabuji m’annonçant que Potter & Potter organise une vente aux enchères le 10 novembre prochain de la collection de Johnny Fox contenue dans son Feakatorium, musée consacré aux phénomènes de foire et autres curiosités en tous genres  destinés souvent à intriguer et parfois choquer les potentiels visiteurs des baraques, et souvent également en rapport avec le monde du cirque ou les cabinets de curiosités.

Vous savez tous depuis longtemps que sur ce site il suffit d’un premier clic sur un texte ou une image et que par la suite vous pouvez encore l’agrandir à votre guise pour en faciliter la lecture ou l’examen.

Publié dans Blog, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire