GRAVURES, EN TAILLE D’ EPARGNE & A L’EAU FORTE

La gravure en taille d’épargne encore appelée en « bois debout » était très utilisée à la fin du XIXème pour illustrer les journaux. En fait la plaque de bois où l’on gravait était un cercle taillé horizontalement dans le tronc de l’arbre, en général un bois fruitier. Quand il s’agit d’une plaquette de bois taillée dans le sens vertical du tronc l’on parle de « bois de fil ».

Voici quelques exemples de gravures en bois debout, à thème de magie bien évidemment.

Les deux suivantes sont des gravures à l’eau forte. Elles ont été arrachées d’un livre par des marchands d’images qui n’hésitaient à commettre ce  que nous bibliophiles appelons un « crime de lèse-majesté ».

Ce Mathieu BUCHINGER, appelé aussi Le Petit Homme de Nuremberg, était un personnage très étrange. Il présentait, malgré le manque de jambes, de bras et la présence de moignons à la place des mains, des tours de cartes et jouait des gobelets. Le regretté Ricky JAY s’y était beaucoup intéressé et lui a consacré une très bonne biographie.

Enfin cette dernière est aussi une gravure du même type que les deux précédentes. Elle aussi fut arrachée d’un livre…

Images Copyright Collection Dany Trick. Un ou deux clics sur l’une d’entre  elles et elle  s’agrandit comme par magie.

Publié dans Blog, Collection, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

LA PHOTOTYPIE

La phototypie est de nos jours un procédé d’impression un peu oublié  qui consiste à utiliser de l’encre grasse au moyen de gélatine bichromatée et insolée.

Les dix belles cartes postales suivantes ont circulé en 1902, le timbre et les cachets de la poste au verso de chacune en font foi.

Mais qui était ce Tom Tit ?  En réalité il s’appelait Arthur Good et était l’auteur d’un ouvrage très célèbre intitulé « La Science amusante  » ( 3 vol. 1ère, 2ème et 3ème série) chez Larousse à Paris en 1889. La première édition est assez recherchée mais il y a eu plusieurs rééditions dont une 25ème en 1906 et une autre en 1989 aux Editions 1900 avec une préface de J.F. Caradec.

Ce fut  l’auteur lui-même qui effectua la traduction de son œuvre en langue anglaise sous le titre de « Magic at Home: Book of Amusing Science »,  publié en 1890, ouvrage de 250 pp. Il y a eu une réédition dans la même langue en 1969 sous le titre de « The Victorian Book of Magic ». A la fin du XIXème siècle et tout début du XXème nous sommes effectivement en pleine période victorienne. J’ai sur un rayon de ma bibliothèque cinq autres œuvres de Tom Tit fort intéressantes, une d’entre elles intitulée « Pour se distraire à la Maison » ne figure pas dans la Bibliographie de la Prestidigitation Française et des Arts Annexes de Christian Fechner.

Dernière édition française du Tom Tit chez Larousse.  Trois volumes dans un joli coffret avec titres dorés .

Dans un article consacré à la chromolithographie sur ce site vous remarquerez de nombreuses petites chromos illustrées d’images   représentant des expériences de physique amusante tirées de TOM TIT. Il y a 84 chromos différentes dans la série.

Un  ou deux clics sur une image et elle s’agrandit comme par magie.

Images Collection familiale Dany Trick

Publié dans Blog, Cartes postales, Collection, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

EN CES TEMPS DE MOROSITE…

En ces temps de morosité ambiante ça fait du bien de rigoler, parfois même à gorge déployée. Il est enfin sorti tout chaud des presses et j’avais eu la chance d’en avoir un petit avant-goût.

Un p’tit clic, deux p’tits clics et l’image s’agrandit comme  magie…

 

 

Publié dans Blog, Boutique, Collection, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

Godefroy ENGELMANN

C’est le Français Godefroy ENGELMANN qui, après un séjour chez le père de la lithographie Aloys SENEFELDER en Allemagne, déposa un brevet en 1837 pour le procédé d’impression qu’il inventa et qu’il nomma chromolithographie. Il utilisait quatre couleurs, comme aujourd’hui on le fait encore pour l’impression en quadrichromie, pour obtenir jusqu’à seize couleurs différentes.

Ces superbes petites images étaient distribuées aux enfants quand leurs parents fréquentaient les magasins tels que le Bon Marché par exemple ou tout simplement les boutiques de toutes sortes que l’on trouvait alors dans les centres villes, telles que merceries, épiceries, modistes, etc. L’on trouvait également  ces images entre la feuille d’aluminium et le papier d’emballage des tablettes de chocolat.

C’était une forme de publicité qui poussait bien évidemment à la consommation.

En voici une première série de sept, représentant toutes des joueurs de gobelets. Il m’a fallu un grand nombre d’années et parcourir de nombreux kilomètres pour assembler cette modeste collection.

Et pour terminer cette série voici un autre jeune joueur de gobelets:

Chez nous en Bretagne les « voyageurs »,  romanichels et bohémiens et saltimbanques se voyaient affublés du nom de « termajis ». C’est parce que les projectionnistes de lanternes magiques allaient de village en village souvent en portant ces appareils sur le dos.

Voici à ce sujet une petite série de chromos concernant ces lanternes ou bien les ombres chinoises puisqu’il s’agit dans ce cas de projections également:

Ci-dessus il ne s’agit pas de lanterne magique mais cet appareil cher à Emile Raynaud précéda de peu l’invention du cinéma.

Ce jeune émule de Robert-Houdin présente également une lanterne

La belle série suivante est complète et fut émise par la célèbre marque Liebig.

C’est le même procédé d’impression qui a été employé pour représenter ces deux jeunes magiciennes. Le gaufrage apporte un petit plus à la beauté de ces découpis.

La firme Liebig produisit quantité de ces petites chromos et tous les thèmes furent abordés.  chromos. La série de six suivante m’ a évidemment particulièrement intéressé puisqu’il s’agit de « La Magie divulguée ». Comme les fabricants de cigarettes à la même époque aux  Etats Unis avec leurs « cigarette-cards » débinent des tours de magie, c’est que qui se passe également ici; j’imagine que ce fut  au grand dam de mes confrères de l’ époque.

J’ai eu l’occasion de voir d’extraordinaires numéros de bulles de savon au music-hall et un en particulier dans le petit théâtre au siège du Magic Circle à Londres; ai toujours pensé que ces bulles avaient quelque chose de magique.

Nous savons qu’à la fin du 19 ème siècle les magiciens présentaient souvent des automates dans leurs spectacles. N’oublions pas que Jean Eugène Robert-Houdin était aussi horloger et fabricant d’automates. Il présenta d’ailleurs certains de ses chefs-d’œuvre aux expositions universelles de Paris. Deux des chromos suivantes suivante présentent ces automates et la troisième montre le célèbre Vaucanson.

Ces papillons volants sont très spectaculaires et très gracieux. Ce numéro fut souvent présenté par des Chinois.

Le débinage des tours de magie n’a pas attendu la venue du Magicien Masqué. Et nous n’en voudrons pour preuve que les chromos suivantes:

Ce sont les mêmes dans le série suivante, mais sans les explications!

L’art des pickpockets est une des annexes de la Magie. J’entends le numéro de music-hall et non celui  que je vois pratiquer  dans les rames du métro parisien ou londonien.

Nous trouvons encore des magiciens représentés sous différents aspects. Cela va du « Grec » (tricheur) au présentateur de grandes illusions ou d’ entresorts, au joueur de bonneteau, en passant par l’escamoteur.

Et voici des jongleurs. Jusqu’au XVIIe siècle les magiciens et escamoteurs étaient souvent désignés sous le nom de joglers ou juglers en langue anglaise.

A suivre…

car je trouve que scanner toutes ces chromos est très fastidieux.

 

Il m’a fallu plus d’un demi siècle pour collectionner toutes ce chromos. J’ai parcouru pour cela des centaines de kilomètres sur quantité de foires et salons de vieux papiers et de trocs et puces, J’y ai feuilleté des milliers de pages d’albums remplis de chromos pour souvent revenir bredouille. Même aujourd’hui sur la toile ces images à thème de magie se font rares et les prix deviennent souvent exorbitants. Les dictons sont pleins de véracité: « ce qui est rare est cher « .

 

 

 

 

Vous avouerez que toutes ces chromos ont un charme fou et un peu suranné.

 

Images  Collection familiale Dany Trick

Sur ce site il suffit de plusieurs clics successifs et vous pourrez voir les images s’agrandir comme par magie

Publié dans Blog, Chromolithographies, Collection, Uncategorized | Laisser un commentaire

DEUX PARTITIONS OU PETITS FORMATS

Voici deux partitions de plus à ajouter à ma modeste collection.

Cette polka-mazurka date de 1860 et en plus de son titre, elle nous intéresse car elle fut jouée au Théâtre des Bouffes Parisiens. Ce théâtre fut fondé par un Suisse, le ventriloque et magicien Comte, sous le nom de Théâtre des Familles. Il se trouvait dans le passage Choiseul à Paris. (Voir à ce propos, sur ce même site, les jetons de nécessité émis pour ce théâtre).  C’est le gendre de Comte, le célèbre Jacques Offenbach, qui le reprit sous ce nom de Bouffes Parisiens. Pourquoi ce nom? Cela vient de l’ Italien « Opera buffa« , buffa signifiant plaisanterie, mais cette appellation ne fut utilisée que jusqu’au XVIIIe siècle. Notre célèbre compositeur alors qu’il reprit le théâtre de son beau-père en 1855, utilisa ce terme d‘ « opéra bouffon«  sous la forme d’ « opéra bouffe ».

Grand format: 27 X 35 cm. 5 pp imprimées + 3pp vierges

Aujourd’hui il me semble que tous les magiciens ou presque sont devenus mentalistes.

17,5 X 26,9 cm. 4pp imprimées

Voici donc l’autre p’tit format, lui  date de 1938, un année seulement avant le déclenchement de la funeste boucherie que l’on connait. On avait peut-être encore envie de rigoler malgré la montée du nazisme dans une bonne partie de l’ Europe…

 

Je ne puis résister au plaisir de vous citer un extrait:

Le speaker

Sujet, pourriez-vous nous dire sans plus d’retard

Où se trouvait Monsieur hier à cinq heures moins l’quart?

Le sujet

A cinq heur’ s  moins l’ quart, Monsieur était était rue Blondel,

Oui Madame… au café, et non pas autre part.

Le speaker

Vaut mieux préciser

Car sa femme est à côté… 

Le reste me rappelle sans coup férir le célèbre sketch de Pierre Dac et Francis Blanche.

J’étais en relation pendant des années avec un télépathe célèbre. Lorsqu’il cherchait à me contacter il utilisait le téléphone comme tout un chacun…

Sur ce site il suffit de plusieurs clics sur une image et elle s’agrandit comme par magie.

Publié dans Blog, Collection, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

ENCORE DE LA RELIURE

C’est le 18 octobre qu’ OUEST FRANCE, le quotidien français au plus fort tirage, nous consacre un très bel article toujours à propos de l’atelier de reliure auquel je consacre le mardi après-midi chaque semaine.

Sur ce site il suffit de plusieurs clics successifs sur une image pour la voir, comme par magie, s’agrandir.

Publié dans Blog, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

MAGIC FOR SALE ou MAGIE A VENDRE

Ceci est assez inhabituel sur ce site. Voici deux articles en rapport avec la magie que je cherche à vendre. Tout d’abord un dessous de bière

Il me faut absolument vous raconter son histoire. Je repère sur la toile une image de magie très amusante.

C’est seulement lorsque je la reçois que je découvre qu’il s’agit d’un dessous de bock ou beer-mat comme les collectionneurs de ce genre d’objets l’appellent. Comme il s’y trouvait un numéro de téléphone je me permets d’appeler. J’ai un Belge fort truculent au bout du fil et qui m’annonce avec un fort accent « qu’il a imprimé ça une fois  il y a bien longtemps. Peut-être qu’il lui en reste encore quelques uns mais ça c’est pas sûr du tout… Il va chercher une fois et me rappeler ». Quelques temps après je reçois un appel effectivement. Il lui en reste très peu. Une dizaine. Et comme il vient à Trégunc, c’est juste à côté de chez moi, livrer une célèbre brasserie il passera pour me les apporter.

Je viens de les redécouvrir au fond d’un tiroir. A vendre donc à 20 euros pièce, port inclus pour la France. Ce truc est rarissime !

Quant au deuxième truc il s’agit de ce que nous appelons dans notre jargon « un catalogue de marchand de trucs ». Collectors Workshop se fit rapidement aux Etats-Unis une excellence réputation pour la très grande qualité des tours qu’ils mirent sur le marché. Il y a plus de vingt années je les rencontrais souvent dans les grands congrès internationaux de magie

Brochure agrafée de 43 pp. 28×21,7 cm. Sur papier crème superbement illustré. 1987 .Couverture de fort grammage.

60 euros + port. Règlement par chèque. à l’adresse suivante

Dany Trick 225, « Bellantec » Stank ar Veil 29300 Mellac France

Plusieurs clics successifs sur une de ces images et elle s’agrandit comme par magie.

Publié dans Blog, Boutique, Collection, Uncategorized | Laisser un commentaire

RELIURE

Il n’y a reliure que lorsqu’il y a passage des ficelles dans les cartons…
Le mardi  8 octobre LE TELEGRAMME, célèbre quotidien breton, consacrait un article très intéressant à l’une de mes passions. C’est un art en voie de disparition. mais comme le disaient si bien Umberto Eco et Caradec « Vous ne pourrez jamais vous passer du livre ».

Vous savez tous que sur ce site il suffit d’un ou de deux clics sur une image et hop, comme par magie, elle s’agrandit.

Publié dans Blog, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

DOMINIQUE WEBB

C’est avec une profonde tristesse que j’apprends que Dominique Webb nous a quittés hier mardi matin, mardi 1 octobre.

Les magiciens français de ma génération savent combien nous lui devons car dans ses émissions de télévision non seulement il nous faisait rêver et avait fait connaître cet art au grand public mais il y invitait également des confrères de grande renommée internationale.

Ceci me rappelle l’excellent congrès de la FISM qui se déroula à Paris, à la salle Pleyel, entre autres, en 1976. Dominique avait une grande émission le samedi soir sur ce que nous appelions la première chaîne. Il arriva sur l’esplanade de la Tour Eiffel dans une superbe Rolls Royce décapotable et y présenta l’ homme radar. TF1 et Dominique offrirent le champagne à tous les congressistes au restaurant du premier étage de la célèbre Tour.  Cet homme avait du panache!

Au cours des congrès de la FFAP il n’oubliait jamais de me rendre visite sur notre stand et nous avions de longues conversations.

R.I.P.

Publié dans Blog, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

VENTE DE MAGIE A LYON LE 12 OCTOBRE

Je viens de recevoir le beau catalogue, version papier, de la prochaine vente de magie qui va se tenir à Lyon le  samedi 12 octobre prochain. C’est comme d’habitude Maître Bremens qui tiendra le marteau et l’expert en est bien évidemment Hjalmar, comme pour presque toutes les ventes  de ce genre en France au fil des vingt-cinq dernières années.

Ce catalogue est visible sur la toile mais j’ai toujours préféré une version papier. Pour les historiens de notre art ce genre d’ouvrages est toujours une mine d’or et vous imaginez sans doute mal le travail de titan que l’expert doit fournir pour l’établir car chacune des pièces doit bien évidemment lui passer entre les mains.

Mon ami Umberto Eco et M. Caradec ont co-écrit un superbe livre intitulé « Vous ne pourrez pas vous passer du livre ». Suis entièrement de leur avis. Le livre a toujours été mon meilleur ami. Lui n’émet pas de CO2 et ne consomme pas d’électricité nucléaire… Voici donc répertoriés dans ce catalogue 170 d’entre eux en langue française et plus de 70 dans celle de Shakespeare et encore une quantité en d’autres langues dont celle de Goethe.

Vous y trouverez aussi des appareils, des jouets mécaniques, une belle collection d’assiettes parlantes à thème de magie et des catalogues de marchands de trucs. J’oubliais quelques belles affiches.

Si vous souhaitez agrandir l’image sur ce site c’est magique et facile: plusieurs clics et c’est fait

Publié dans Blog, Collection, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire