EX LIBRIS MAGICIS

Grace à la générosité de mon ami Bernhard Schmitz je viens d’enrichir ma collection d’ex libris de magiciens de trois exemplaires supplémentaires. Bernhard travaille activement, il met une touche finale à son important ouvrage traitant de ce sujet.

Ces deux magiciens sont Autrichiens. Cette théière renversée peut peut-être signifier que ce tour classique est le clou du spectacle de de M. Moser. Ce truc fut rendu célèbre par plusieurs célèbres magiciens, David Devant, Jeffrey Atkins, Paul Daniels, entre autres. J’ai vu passer en vente aux enchères, il y a peu, la théière utilisée par ce dernier. Les spectateurs choisissent leurs boissons préférées et le magicien les fait couler de cette théière dans une tasse ou un verre. Thé, café, menthe à l’eau, orangeade, vin blanc ou rouge…

Quant à M. Freitag, il présente une variation de l’ antique jeu des gobelets, lui aussi devenu un classique mais sans âge entre de bonnes mains. Des muscades passent d’un gobelet sous l’autre. Je n’ai jamais vu utiliser des capsules métalliques pour remplacer les gobelets mais j’ai déjà vu des coquilles de noix ou même des dés à coudre.

Sur ce site il suffit de plusieurs clics successifs sur une image pour pour pouvoir l’ agrandir à votre guise.

Publié dans Blog, Collection, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

SCOOP …

J’apprends à l’instant que la baignoire et l’évier, entre autres choses, qui se trouvaient dans la maison où résidaient Houdini et Bess à New York seront mis en vente aux enchères à Chicago au mois de juillet prochain. Il est évident que j’ai la ferme intention de me porter acquéreur ! Je vais immédiatement déposer une première enchère.

Publié dans Blog, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

WITTUS WITT et EX LIBRIS MAGICIS

Wittus est un magicien des plus créatifs, avec des idées hors des chemins battus et un collectionneur de haut vol, pris de passion pour  l’ Histoire de la Magie. Un crâne d’où jaillissent à gros flots continus des idées différentes. Je le connaissais comme magicien de rue puis lui découvris d’autres talents qu’ il exerçait au cours des différents congrès de la Fédération Internationale des Sociétés Magiques (FISM) par exemple.

Pendant des années il publia un magazine en langue anglaise, sa langue maternelle est la langue de Goethe, intitulée « The ABC of Magic Sets », car il possédait une importante, sans aucun doute la plus importante au monde, collection de coffrets et boîtes de physique amusante. Cette collection fut mise en vente aux enchères en Suisse et je possède un des catalogues ordinaires plus  un exemplaire avec une reliure spéciale, catalogue  qui reste l’outil indispensable pour celui qui s’intéresse à cet aspect particulier de la magie, étant donné qu’il se trouve de nombreux autres collectionneurs de ces coffrets dans le monde entier. Mon ami Didier Clément ( Didier ADAMS for lay people … ) me disait l’autre jour qu’ils ont cependant perdu beaucoup de valeur au fil des années, tout au moins en ce qui concerne les peu anciennes.

M. Witt, en plus d’une passion pour la photographie, a de nombreux autres sujets d’intérêts. Il a publié un opuscule très intéressant traitant des ex libris magicis, ces petites étiquettes que tous les magiciens bibliophiles dignes de ce nom collent sur les gardes de leurs livres.  Nous trouvons dans le monde entier quelques magiciens intéressés par ce sujet.

Il m’a fait l’honneur d’inclure  deux des miens sur les quelques huit que je possède. Le N° 90 fut le premier que je fis imprimer en m’inspirant de la  » macédoine calligraphique  » de Robert Houdin que l’on trouve sur la page de titre d’un de ses ouvrages. Son fils Emile avait lui aussi utilisé ce même principe pour une de ses cartes de visite que je possède également, inclus dans son livre: « Comment régler les horloges » (et les pendules). Cette étiquette  personnelle fut tirée sur du papier à la cuve avec une encre traditionnelle comme celle utilisée en typographie autrefois. Le N° 91 fut calligraphié par un artiste arabe de confession musulmane. Sa religion lui interdisait de représenter toute forme humaine ou animale, alors évidemment pas question de lapin sortant d’ un chapeau !

Aux Etats Unis J.B. Alfredson en était le grand expert allant jusqu’à publier en 1991, à petit nombre d’exemplaires il faut le dire,  pour un livre en langue anglaise, une Check List of « Magical Ex Libris ».  Je crois savoir qu’il préparait un ouvrage important qu’il n’a malheureusement pu finir avant de nous quitter.

D’autres magiciens ont publié des articles sur le sujet dans de nombreuses revues, le Suédois Topper Martyn, William Kuethe et Frances Marshall aux Etats Unis, Eddie Dawes en Angleterre, pour ne citer qu’eux. Et mon petit doigt m’a dit qu’en Allemagne Fr. Bernhard Schmitt va bientôt publier aussi un ouvrage important.

Aujourd’hui c’est WITTUS qui gère le ZAUBERPEDIA allemand  qui correspond au MAGIPEDIA américain de Richard KAUFMANN.

Sur ce site il suffit d’un ou de deux clics sur une image et Hop!  elle s’agrandit comme par magie.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

LE POULET.

J’ai élevé des poulets pendant des années non pour leur chair ni pour leurs œufs mais pour leurs plumes car ces dernières me servaient à confectionner des mouches pour la pêche à la truite et au saumon.

J’avais une poule naine et son compagnon un coq nain, ils  (aujourd’hui je me refuse à dire elle et il avaient, étant de la génération de ceux qui prônaient que le masculin en grammaire française l’emportait sur le féminin) et j’avais, cela va de soi, baptisé ma poule OPO et mon coq YVES .

Ces animaux ne sont plus de ce monde, morts de vieillesse. Mais j’ai tiré de cette expérience la profonde pensée suivante:

« Le poulet est le seul  animal

Que vous pouvez manger

Avant sa naissance

Et après sa mort. »

 

Publié dans Blog, Uncategorized | Laisser un commentaire

Bibliophilie. Will Goldston

D’après les dires de Will Goldston qu’aujourd’hui je qualifierais d’excellent « commercial », ce livre était à lui seul une bibliothèque en un seul volume. Effectivement le livre 1 contient les explications pour Trente cinq tours de cartes, le livre 2 comprend 40 nouveaux tours, le troisième est consacré à 35 trucs qui intéresseront tous les magiciens, avec en plus deux dialogues originaux pour ventriloques écrits par Arthur Prince quand au dernbier c’est un Who’s Who en magie. On y trouve des photographies et des bios , autant de célèbres professionnels que de semi-pros  et des amateurs.

C’est donc un épais volume de vii pp + 62pp + vi pp+ 87 pp+6pp+96 pp+ 114 pp +4 pp d’index.de 5 cml d’épaisseur. 12,8 x 19,2 cm. Les tranches de tête et de queue montrent des traces de brûlures légères ainsi que le dos de la jaquette. Ce livre est extrêmement rare en cet état. Betty Davenport me l’avait vendu alors que leur magasin se trouvait encore face à l’ entrée du British Museum. Il semble que c’était dans Oxford Street. Betty m’expliqua que Will Goldston avait mis le feu à son magasin de magie pour percevoir les indemnités de l’assurance. Certains livres avaient été sauvés de justesse.

J’eus confirmation de ceci lorsque mon ami Val Andrews me fit parvenir sa biographie de Goldston (…A gilded lamp. Aladin’s House…).  Byron Walker, un libraire américain spécialisé dans la vente d’ouvrages de magie pour magiciens dit que la jaquette est très très rare et la fournit en photocopie.

Je fis l’acquisition de cet ouvrage au tout début d’une de mes pérégrinations estivales à travers la Grande Bretagne. Jeune professeur débutant je dus sacrifier une bonne part de mon traitement et manger plus de pâtes que je n’avais prévu au cours de cet été là.

Ci-dessus la figure centrale Sax Rohmer, de son vrai nom Arthur Henry Sarsfield Ward (1883-1959),  est un personnage très connu dans l’histoire du music-hall anglais. De plus ce fut un auteur très prolifique, ses séries de Fu Manchou obtinrent un succès phénoménal. Il devint également ami avec le célèbre Harry Houdini qui ne manqua pas de lui adresser des éloges pour son livre The Romance of Sorcery. Et comme Goldston et Houdini étaient très amis non seulement parce qu’ils étaient coreligionnaires mais Goldston savait profiter de la célébrité de son ami pour attirer les clients dans son magasin quand ce dernier séjournait à Londres.

Images Collection Dany Trick. Un clic sur l’une d’entre elles et hop! comme par magie elle s’agrandit.

Publié dans Blog, Collection, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

L’ abbé JEAN-BAPTISTE de LA CHAPELLE.

Cet étonnant abbé (1710-1792) contribua à l’âge de 37 ans pour 270 articles traitant de l’arithmétique et de la géométrie à la célèbre Encyclopédie de Diderot. Il avait un esprit très ouvert. On considérait avant lui que la « ventriloquerie » était d’origine démoniaque. Il écrit donc « Le ventriloque ou l’engastrimythe » en 1772 et c’est le premier essai qui en dégage la vérité. Je possède trois exemplaires de cet ouvrage qui marque donc d’une pierre blanche l’histoire de cet art.

Image : Collection Dany Trick

Mon  troisième exemplaire est assez exceptionnel en ceci qu’il porte un autographe de cet abbé qui s’intéressait en plus  de  la science mathématique,  aussi étonnant que cela puisse paraître, aux scaphandriers.

 » Pour monsieur le Président de Lamoignon de Malesherbes de la part de l’ auteur. 30 Mai 1772-/- »

Image Collection Dany Trick

Voici une des gravures dans l’ouvrage qu’il consacre à ce sujet en 1775. C’est là, dans ce livre qu’il intitule « Traité de la construction théorique et pratique du scaphandre ou du bateau de l’homme« ,  que pour la première fois ce mot de scaphandre est employé. Ce mot a des racines grecques: skaphre= barque et andros=homme.

Scaphandre inventé par notre abbé.

Les livres de cet auteur  sont accessibles sur « GOOGLE BOOKS ».

Un ou deux clics sur une image et hop! elle s’agrandit comme par magie.

 

Publié dans Blog, Collection, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

BIZARRE MAGICK

C’est un genre de magie étonnante et ayant peu d’adeptes, à l’exception des followers du Belge  Christian Chelman et les adeptes qu’il a faits par ses nombreux écrits. Ceux des autres pionniers tels que l’Ecossais Cameron ou Tom Palmer plus connu  sous ses pseudonymes d’ Antonio C. (Tony) Andruzzi ou encore Masklyn ye Mage, c’est mon vieil ami Stanton Carlisle qui m’avait fait connaître il y a bien longtemps les œuvres de ce dernier avec lequel il avait entretenu une longue correspondance, ou encore ceux de  Tony ( Doc) Shiels, sont moins connus.

Il m’a été donné de rencontrer Doc Shiels quand il résidait en Cornouailles Anglaise, elle aussi terre de légende. J’avais souvent l’ occasion de séjourner à Liskeard (et à Callington l’ été pour la pêche à la truite fario à l’insecte!) à l’époque où la ville où j’enseignais était jumelée avec la capitale administrative de ce magnifique comté dans lequel se trouve encore une population au caractère celtique bien forgé. A Liskeard il y avait encore quelques érudits connaissant le Cornique et quelques autres y voulurent lancer des cours pour son apprentissage.

Je rendais donc visite à M. Shiels et la première fois je fus un peu étonné en entrant dans sa demeure, sorte de « penti breton » où j’ouvris de grands yeux à la vue des racines de mandragore et d’autres choses un peu étranges conservées dans d’énormes bocaux alignés sur des étagères. Les soirées se terminaient autour de nombreuses pintes de bière au pub voisin. Il m’apprit qu’il passait aussi beaucoup de son temps en Irlande.

Très belle production. Ouvrage sous cartonnage noir avec titrage à l’or au dos. 64 pp. Nombreuses illustrations étranges de l’auteur. Edité par la Supreme Magic C° Ltd en 1981. Sous jaquette illustrée.  15,5 X 21,2 cm.

Collection Dany Trick.

Publié dans Blog, Collection, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

LE PAPIER DOMINOTE

Le papier dominoté m’a toujours beaucoup intéressé  parce qu’il est ljé à l’histoire des cartes à jouer. Il reste encore bien des mystères à éclaircir sur l’ origine de ces petits rectangles. J’ai sur mes rayonnages  de nombreux livres traitant de ces cartes, allant du célèbre d’Allemagne en deux forts volumes et qui font encore référence et de ses rééditions, au livre très rare de l’abbé Boullet en passant par quantité d’autres dont je suis activement en train de dresser une check-list que vous trouverez bientôt sur ce site.

Une Française, grande collectionneuse, donne des conférences sur ce papier dominoté. Dans cette causerie elle commence par en dresser l’histoire et je puis vous assurer qu’elle domine parfaitement son sujet mais est trop modeste et n’a ni la tête ni les chevilles enflées. Elle a publié un ouvrage sur le sujet, unique en son genre, de plus à la portée de toutes les bourses,  ce qui en cette période n’est pas négligeable.

Ouvrage de 69 pp y compris le colophon. Superbement illustré avec des gravures ht. en couleur.  La préface est de M. Philippe de Fabry, le directeur du Musée du Papier Peint de Rixheim. La bibliographie qui y figure est elle aussi fort intéressante et c’est une idée originale que d’avoir présenté le contenu sous la forme d’un abécédaire..

J’ai trouvé, aussitôt que la lecture en fut terminée, un petit ouvrage qui n’est pas tout à fait un minuscule puisqu’il mesure plus de 7, 5 cm entre la tête et la queue. sur une de mes étagères.

Je pensais que puisque l’ouvrage datait du XVIIIème siècle qu’il s’agissait bien de papier imprimé par le procédé xylographique.  Valérie Hubert penche plutôt pour un autre procédé. Les motifs étant dorés, elle m’assure qu’il s’agit sans doute plutôt d’une impression à partir d’une plaque de métal.

Voici les coordonnées de l’auteure: hubert_valerie@bbbox.fr

Images Copyright Collection Dany Trick. Un clic sur l’une d’entre elles et Hop! elle s’agrandit comme par magie.

 

 

Publié dans Blog, Collection, Presse, Uncategorized | Un commentaire

ADER ( NORDMANN & DOMINIQUE) Livres anciens

Je reçois ce jour le superbe catalogue de la prochaine vente aux enchères de livres qui se déroulera le mardi 3 mars prochain à l’ étude ADER et à la salle des ventes Favart, au 3, rue Favart à Paris dans le 2ème arrondissement. Ce catalogue de 229 pp +4pp au format 21 X 27 cm sur très beau papier glacé est orné de magnifiques illustrations en couleurs. Il  comprend non seulement des livres anciens mais également des livres  illustrés modernes et des ouvrages sur Paris.

Le fait qu’il comporte un grand nombre de curiosa, avec des livres, des photographies et illustrations dans ce domaine, fait qu’il est réservé à un public adulte averti.

Vous y découvrirez non seulement de très beaux ouvrages mais également d’extraordinaires reliures.

Ce catalogue est également visible sur: www.ader-paris.fr et au cours de la vente il vous sera loisible d’enchérir en direct sur: www.drouotlive.com

Sur ce site il suffit d’un ou deux clics sur une image pour que celle-ci s’agrandisse afin de  mieux l’examiner.

Publié dans Blog, Collection, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire

BOOKMARKS. AJOUT A MA COLLECTION.

Depuis de nombreuses années je collectionne et j’amasse des quantités invraisemblables de marque-pages. Vous savez qu’il en existe de très anciens et dans tous les matériaux possibles, cela va de l’ivoire à l’ argent en passant par le tissu et le papier ou encore la soie.

J’envisage depuis des années de finir d’écrire un livre sur l’histoire de cet objet bien pratique depuis que le signet n’existe plus, puisque nous achetons de moins en moins de livres reliés. En langue anglaise il existe quelques ouvrage traitant du sujet.

Ce matin je reçois ce courrier d’Angleterre. Aussitôt je crois deviner le nom de son expéditeur, étant donné l’écriture et les timbres avec lesquels il a été affranchi. De plus le sticker représentant un fez vient confirmer mon idée.

Ces timbres, émis pour célébrer le centenaire du Magic Circle  sont devenus des « collectibles ». Ce fut la première fois que le Royal Mail utilisait des encres thermo-sensibles pour l’impression et mon ami John Fisher était en charge du projet. Un peu de chaleur obtenue en frottant par exemple avec le pouce celui où vous voyez des foulards et ceux-ci changent de couleurs. De plus le timbre au lapin et chapeau sert à présenter une illusion d’optique fort intéressante que vous pouvez même tester sur votre écran ici même.  Après avoir agrandi l’image deux fois, vous vous en  approchez  et posez la pointe de votre nez entre le  chapeau et le lapin ; vous verrez ce dernier entrer dans le chapeau ou en sortir en éloignant ou en rapprochant votre nez.

Voici ce que je trouve d’abord dans cette enveloppe:

Et voici  le reste:

Merci John! C’est Noël une fois de plus dans l’ année. Oh! Mais je n’ai pas aussitôt remarqué qu’effectivement ce sont des  « collectibles » puisque le tirage (comme le Port Salut, c’est écrit dessus) en est très très  limité. Voyez par vous-même car en cliquant une ou deux fois sur une image, sur ce site, elle s’agrandit comme par magie…

Quand nous nous rencontrons, que faisons nous?

Nous refaisons le Monde !

Publié dans Blog, Collection, Presse, Uncategorized | Laisser un commentaire