JAMES BICK

C’est une des gravures rares de ma collection. Elle date du début du XVIII ème siècle et représente JAMES BICK, un ventriloque qui, rapporte-t-on, gagnait très bien sa vie en fréquentant des public houses, c’est à dire des tavernes, où il amusait la compagnie en lui présentant différents tours de ventriloquie. On disait qu’il était apparenté à John Shore Bick. On connaît un autre exemplaire de cette gravure dans la collection iconographique de l’ Université de Harvard aux Etats Unis. Elle figure dans leur catalogue sous le N°212.

La légende laisse entendre qu’il imitait un trompettiste… C’est une eau-forte,gravure au trait, réalisée par un certain R. GRAVE. Je suis un peu étonné car elle se trouve sur une feuille de papier chiffon à la cuve qui a été collée sur une feuille plus épaisse de papier chiffon également. C’est cette dernière qui porte la marque de la presse.

Elle provient de la collection du libraire du Magic Circle Peter Lane qui me l’a cédée. Au dos je trouve encore cette inscription au crayon à papier CM/ML. S’agit-il du classement de Peter ou des marques de précédents collectionneurs?

Ce génie se distinga en imitant une trompette et devint célèbre en 1712. C’était donc sous le règne de la Reine Ann. Il se peut qu’il eût été apparenté à John Shore Bick, Esq, lequel fut pendant de nombreuses années sergent trompette. James n’avait sans doute pas de compétiteur, car être capable d’imiter le son de la trompette sans instrument est un art difficile, et même quand vous en possédez une, c’est très difficile d’apprendre à en jouer… Mais nous connaissons un dénommé CLINCH, natif de Barnet, qui après la mort de BICK, excellait autant que lui dans une variété d’imitations. CLINCH se présenta un soir dans une des salles du café de HICK, dans la rue Saint Jean à Londres. et il gratifia ses admirateurs d’un spectacle étonnant. Il imita un cor  de chasse, un chasseur à courre, une meute de chiens courants, on ne dit pas s’ils étaient bi ou tri colores, un docteur de comédie, un poivrot, des cloches sonnant à toute volée, une flute, un orgue à trois voix. Tous ces instruments étaient seulement imités à l’aide de sa voix naturelle. Il chanta également une chanson folklorique de l’ Essex d’une manière telle que lui seul  pouvait ainsi la chanter. Tout ceci est rapporté dans le « Daily Post » daté du 24 avril 1722. Mais on ne sait pas quand la Grande Bretagne perdit le loyal sujet de sa Majesté  Monsieur BICK. On sait par contre que le monde pleura M.CLINCH en décembre 1734 alors qu’il avait atteint ses soixante dix ans.

Références: A biographical history of England from the Revolution to the end… Vol. 2. Mark Noble, James Granger

Un exemplaire de cette gravure fut vendu sous le N° 147 au cours de la  troisième vente FECHNER ( Vente N°2125) chez SWANN à New York.   

Cette image est protégée par un copyright. Si vous souhaitez obtenir de plus amples renseignements, contactez-moi par email à l’adresse suivante: danielcudennec@free.fr

À propos de Dany Trick

Bio: voir site www.geniimagazine.com dans Magipedia . Tapez Dany Trick. Vous y trouverez une courte bio en langue anglaise.
Cette entrée a été publiée dans Blog, Collection, Uncategorized. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

9 réponses à JAMES BICK

  1. FHxDU7 This website has some extremely useful stuff on it. Cheers for helping me.

  2. I hate reading lengthy posts, simply because i have got some dislexia, but i actually enjoyed this article

  3. Oliver Parker dit :

    terrific use of terminology in the piece, it really
    did help when i was reading

  4. I have a problem concerning the piece, where can i get
    in touch with the writer?

  5. Impressive Piece of writing

  6. Aria Reynolds dit :

    Lovely website, it loads really quick and appears really
    awesome.

  7. Ping : tx maxx voucher

  8. You are sharing really useful information, so everyone is benefiting. Thank you….

  9. Parti Malzemeleri ve Parti Süsleri örnekleri ve fiyatları hayaller Dükkanı’nda en uygun fiyat kapıda ödeme ve taksit imkanı.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>