ALFRED de CASTON

Je sais maintenant à coup sûr, après un long échange de correspondance avec mon ami anglais Ian Keable qu’ Alfred de Caston, de son vrai nom Aurifeuille, était bien le magicien que Charles Dickens vit en représentation au camp de Boulogne quand les troupes françaises y séjournaient sous le règne de Napoléon III.
Robert Houdin dut employer une périphrase pour décrire les tours qu’il vit de Caston présenter, il s’agissait de tours de cartes, de calculs rapides et de mentalisme. De Caston était professeur de mathématiques mais ne passa seulement qu’une année à l’ Ecole Polytechnique, n’ayant pas été autorisé à redoubler sa première année pour résultats jugés insuffisants. C’était le cas à l’époque mais de nos jours on peut doubler cette année.
De Caston a laissé son nom dans l’histoire des mathématiques, on parle encore d’équations aurifeuilliennes…
Je prépare activement une longue biographie de ce magicien qui reste totalement inconnu dans les différentes « histoires de la magie à Toulouse » que je possède. Apparemment c’est Cazeneuve qui a plus intéressé les historiens locaux.
Vous trouverez ci-dessous la page de titre d’un des ouvrages assez peu courant de notre Alfred. Le livre se trouve sous une superbe demi reliure de chagrin grenat avec un dos richement orné de cinq nerfs, bien qu’il soit présenté comme un roman!… Ce sont les ouvrages d’ études et d’essais qui sont habillés de 5 nerfs, les oeuvres romanesques n’en portent habituellement que 4. Mais il s’agit bien d’une étude sérieuse dans laquelle de Caston démystifie les spirites et le spiritisme, un peu à la manière de ce que fit Harry Houdini, aux Etats Unis,  plus tardivement.
Le dos porte quatre magnifiques fleurons en plus du titre et de la date et lieu de parution: Paris 1866.
Une dédicace de sept pages à Edmond ABOUT nous apprend que ce dernier, lui aussi, était un fervent rationaliste et qu’ « il avait donné dans la presse quelques excellents articles dans lesquels le spiritisme et les spirites étaient, en un magnifique langage, flagellés de main de maître. »
De Caston ne manque pas de rappeler que l’éditeur du Palais Royal, M.E. DENTU, avait publié sous le titre LES MARCHANDS DE MIRACLES, histoire de la superstition humaine, un volume de lui dont la troisième édition devait bientôt paraître. L’auteur rappelle qu’il y montrait les dangers du spiritisme et qu’il y dévoilait les manoeuvres frauduleuses que l’on commettait au nom de cette pseudo science surnaturelle.
Ouvrage de 313 pp + 2pp de table des matières, la tête est dorée, au format 15 X 22,7 cm

Images Copyright Collection Dany Trick

À propos de Dany Trick

Bio: voir site www.geniimagazine.com dans Magipedia . Tapez Dany Trick. Vous y trouverez une courte bio en langue anglaise.
Cette entrée a été publiée dans Blog, Collection, Uncategorized, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à ALFRED de CASTON

  1. Bonjour ! hum… D’accord sans être d’accord avec vous sur certains sujet dans votre site !

  2. stupid dit :

    Great site. A lot of helpful information here. I am sending it to some
    buddies ans additionally sharing in delicious.
    And of course, thanks for your sweat!

  3. I was recommended this website by my cousin. I’m not sure whether this post is written by him as no one else know such detailed about my difficulty. You are incredible! Thanks!

  4. You are sharing really useful information, so everyone is benefiting. Thank you….

  5. Parti Malzemeleri ve Parti Süsleri örnekleri ve fiyatları hayaller Dükkanı’nda en uygun fiyat kapıda ödeme ve taksit imkanı.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>