LA FEMME VOLANTE.

Elle s’appelait Aérogyne et se présentait à l’Alcazar d’Eté de Paris. David Kosky alias David Cooperfield a donc eu des précurseurs dans nos music-halls français à la fin du XIXème et débuts du XXème siècles. Rien de neuf sous le soleil. Mon vieil ami John Caughan me disait bien un jour que tout se trouvait dans notre littérature magique française ancienne chez les Pinetti, Guyot, Ponsin et autres. Il lui suffisait de moderniser et d’adapter.

Carte postale Collection Dany Trick. Un clic sur l’image et vous pouvez par la suite l’agrandir à votre gré.

À propos de Dany Trick

Bio: voir site www.geniimagazine.com dans Magipedia . Tapez Dany Trick. Vous y trouverez une courte bio en langue anglaise.
Cette entrée a été publiée dans Blog, Cartes postales, Collection, Uncategorized. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à LA FEMME VOLANTE.

  1. Ping : boohoo voucher

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>