BOBBY BERNARD

Saviez-vous que mon vieil ami Bobby Bernard qui nous a quittés il y a peu de temps parlait parfaitement la langue française? Lorsque je le rencontrais au Magic Circle où il tenait toujours salon entouré de jeunes magiciens avides de savoir, il me demandait toujours: « Alors, Dany, m’as-tu cette fois apporté un camembert bien fait? J’adore! ».

Je pense que la plupart d’entre vous ignorent que son véritable nom était BERNARD SAMUEL LERNER et qu’il était le cousin d’ ALAN JAY LERNER, le plus que célèbre  parolier et auteur du livret de MY FAIR LADY, la comédie musicale adaptée de l’ œuvre de Bernard Shaw. Cette comédie, pour l’époque, avait battu tous les records de longévité en scène à Broadway, puisqu’elle fut jouée 2717 fois à partir de son immense succès immédiat en 1956 et ce jusqu’en 1962. C’était Julie Andrews et Rex Harrison qui y  tenaient les rôles principaux. Julie Andrews avait débuté sa carrière à la radio à l’âge de quatorze ans dans la fameuse émission du ventriloque  PETER BROUGH intitulée EDUCATING ARCHIE.

Bobby naquit en 1931 mais ce n’est qu’en 1946 qu’il adopta le nom de scène de Bobby Bernard. Au cours de l’année 1948 il présenta un numéro de mentalisme sous le pseudonyme de Bernard VINCENT.

Acteur de théâtre et de cinéma il enseigna également la magie, principalement le close-up, domaine où il fut un pionnier. Il était très connu pour sa présentation d’un spectacle de magie en costume d’époque, jouant à la perfection le rôle d’ Isaac Fawkes, magicien connu pour avoir présenté son spectacle dans les foires et en particulier à la célèbre Foire de la Saint Barthélémy à Londres.

Je possède deux exemplaire de son « Bernard’s Lesson in Dice Stacking », écrit par Lewis Ganson et publié par Edwin Hooper à la Supreme Magic C°. C’était l’un des meilleurs spécialistes de l’empilage de dés à jouer. Il me confia que le meilleur cornet à dés qu’il eût jamais trouvé était un vieux modèle en cuir qu’il avait acheté à Paris.

J’ai également sur mes rayonnages un exemplaire dédicacé de « The Coin and Card Magic of Bobby Bernard », livre de 123 pp , publié par Magico Magazine à New York en 1982  et écrit par Val Andrews.

M. Bernard eut l’occasion de jouer dans un opéra intitulé « El Re in Ascolto » à Covent Garden en 1989. Il y présenta le célèbre tour de la femme sciée!

Ci-dessous, un portrait- charge que je peignis à l’aquarelle, traitée à ma façon, un peu à la manière de la gouache, de M. Bernard, quand j’aurai réussi à remettre la main dessus!

En attendant voici deux photos de Bobby qui sont également dans ma collection.

 

 

Je tiens à remercier mon ami John Fisher pour les renseignements qu’ils m’a apportés concernant Bobby Bernard.

Texte copyright Dany Trick. Un clic sur l’image et ensuite un autre clic et vous pouvez l’agrandir à votre guise.

À propos de Dany Trick

Bio: voir site www.geniimagazine.com dans Magipedia . Tapez Dany Trick. Vous y trouverez une courte bio en langue anglaise.
Cette entrée a été publiée dans Blog, Collection, Uncategorized. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à BOBBY BERNARD

  1. Seb dit :

    Merci pour l’article, c’est au top ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>