D’ EXCELLENTES VACANCES EN AUVERGNE

Nous sommes, après dix-sept jours, rentrés au bercail contrairement aux brebis que vous allez apercevoir en estive au sommet du Puy de Dôme. Nous avons séjourné dans un gîte, à la ferme, trouvé sur la toile par pur hasard qui fait comme toujours trop bien les choses. La Goutelle est un village idéalement situé entre Pontaumur et Pontgiraud. De plus et cela nous arrangeait bien il y avait à Pontaumur un magasin bio. Notre charmante hôtesse, madame Nicole Lepeytre, fut toujours prévenante et plus que disponible. Merci pour toutes vos attentions et nous n’oublions pas les œufs frais, ni les fromages, ni les charcutailles.

A droite notre charmante hôtesse, Madame Nicole LEPEYTRE.

A la ferme la fenaison battait son plein et partout où nous allions la bonne odeur du foin venait nous chatouiller les narines. Le pneumologue de l’ Hôpital de Bretagne Sud au Scorff, Mikaêl Le Hénaff auquel je dois la vie, me l’avait bien dit et recommandé, à cette altitude de neuf cents mètres je respirais de belle façon. Tout proche, nous pouvions apercevoir le Puy de Dôme de notre gîte.

Les demeures auvergnates sont très imposantes.
Souvent construites en pierres de lave. Notre gîte.

Vue de notre balcon.

Le département offre tellement d’excursions exceptionnelles… Nous avons visité, entre autres, Clermont Ferrand, Riom, La Bourboule, Volvic, Issoire. En Limagne et un peu plus bas j’ai pu visiter de magnifiques églises romanes. Les très grandes demeures auvergnates aux épais murs de pierres volcaniques m’ont beaucoup étonné.

Vue de Clermont Ferrand,  des hauts de Chamalières, le fief de Giscard d’Estaing. Chamalières possède une belle église en partie romane

J’avais choisi cette région parce que je savais que la Sioule avait la réputation d’être une excellente rivière à truites. Je me munissais de quelques cannes en bambou refendu et de nombreux lancers légers. Sur les conseils de l’aimable président de la société de pêche de Pontaumur qui me reçut longuement j’ai aussi découvert le Sioulet et la Miouze, eux aussi  garnis  de belles farios. Je me suis laissé dire que plus tard en saison l’on y pêchait également de magnifiques écrevisses.

Deux vues de la Miouze.

Dans le village de La Goutelle l’on trouve encore une boulangerie où le pain au levain se cuit dans un four chauffé au bois et où l’on peut même vous fournir du pain sans sel. Et figurez-vous que les énormes miches au levain  restent fraiches plus d’une semaine.

Un boulanger fort sympathique devant son four chauffé au feu de bois.

En Bretagne les Tri Yann ont popularisé une chanson traditionnelle intitulée La Jument de Michau et son poulain. Le fils des Lepeytre est un excellent éleveur puisqu’il participe à de nombreux concours où il a souvent obtenu des premiers prix et il se prénomme Michaou!  Voici l’une de ses juments:

La jument de Michaou…

Et son poulain !

Michaou, encore merci de m’avoir guéri de ces horribles maux de ventre qui commençaient à m’inquiéter sérieusement.

Nous n’avons pu échapper à une visite au sommet de ce célèbre puy. Le train à crémaillère a fait que nous sommes rapidement arrivés au sommet, à notre âge on ne prend plus le chemin des muletiers. Cela valait la peine, de là-haut quel grandiose panorama!

On trouve de la gentiane jusqu’au sommet.

Et un étonnant troupeau de moutons:

Arrivée au sommet la fillette demande à son père: « Dis, Papa! Elle décolle quand la fusée? »

On vous parle d’un temps que les moins de vingt ans… Et une autre fois il paraît que notre Raymond Poulidor arriva au sommet avant Jacques Anquetil…

Il n’y a pas que chez les Chtis que la houille fut exploitée. On en trouva aussi en Auvergne, ainsi que des schistes ardoisiers, à Traversac par exemple.

Restauration de la toiture de l’église d’un minuscule village perché  au sommet d’un puy. Magnifique toiture de lauzes, ces ardoises épaisses que l’on pointe avec des clous de cuivre, contrairement à nos ardoises bleues bretonnes fixées à l’aide de crochets. L’occasion d’une belle et intéressante rencontre avec un Compagnon du Devoir.

Les deux pièces que nous occupions venaient d’être entièrement rénovées et meublées de neuf. Je ne puis que vivement vous  recommander ce gîte.

Photographies de Dany Trick. Un clic sur l’une d’entre elles et ensuite vous pouvez encore l’agrandir à votre guise pour examiner les détails.

 

 


 

À propos de Dany Trick

Bio: voir site www.geniimagazine.com dans Magipedia . Tapez Dany Trick. Vous y trouverez une courte bio en langue anglaise.
Cette entrée a été publiée dans Blog, Uncategorized. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>