MES DERNIERES ACQUISITIONS

Ce sont mes dernières acquisitions et lectures pour cet été qui se termine en beauté.

Un loup déguisé en mouton.

La vie privée extraordinaire de Will Goldston.

par Fergus Roy

J’avais déjà appris beaucoup de choses sur la vie privée de Will Godlston car je possède sur mes rayons les quatre forts volumes traitant de la saga des Davenports, les célèbres marchands de trucs londoniens établis dans cette ville depuis 1898. Fergus Roy, l’époux de Betty Davenport, avait déjà consacré beaucoup de temps  à des recherches concernant cet homme étrange. Nous avions déjà également, grâce à Val Andrews, levé un peu du voile de mystères qui entourait cet étonnant fils d’émigrés polonais, juif et franc-maçon comme son ami Erich Weiss plus connu sous le nom de Harry Houdini.

Les Davenports avaient acquis les stocks et la boutique, au fronton de la porte de laquelle pendait une lampe d’Aladin, au décès de Goldston.

Non seulement vous trouverez dans cet ouvrage, de nouvelles révélations mais vous apprendrez également comment fonctionnait cette toile d’araignée que cet homme industrieux avait su tisser dans le monde de la magie.

Ce n’est pas dans cet œuvre que vous l’apprendrez, mais ici sans doute. Will Goldston est le fameux éditeur de renommés livres de magie comportant des serrures à cadenas. Le comble est que dans l’un d’entre eux vous pouvez apprendre à ouvrir un cadenas quand vous avez égaré la clef!

Fergus a eu la géniale idée d’ajouter en fin de volume 25pp consacrées à des grandes illusions commercialisées par Goldston et rarement vues de nos jours. Eh! Eh! Ceci pourrait donner des idées à quelques uns…

114 pp. Au format 14,8 x 21cm. Très nombreuses illustrations in et ht en noir et en couleurs.  Pourquoi s’en priver ce livre ne m’a coûté que 27 livres sterling c’est à dire une trentaine d’euros avec le port compris à 7 livres.

Tirage limité à 200 exemplaires numérotés et signés par l’auteur.

www.davenportsmagic.co.uk

SPUN into GOLD

par la Diva de la Magie ROMANY

La vie secrète d’une magicienne et d’une femme.

Une histoire des rêves engendrés par le showbusiness, d’addiction et enfin de la découverte de la vraie magie. Alors qu’elle était enfant il y avait peu de chances pour qu’un jour cette petite boulotte qui devint même par la suite boulimique, cauchemar très difficile à assumer, atteigne un jour le statut de star se présentant dans les théâtres les plus prestigieux et le monde entier.

C’est aussi l’histoire d’une longue marche faite de sacrifices, de détermination et de longs voyages à la quête des meilleurs conseillers et de persévérence  pour enfin briller sous les feux de la rampe. Une leçon de courage et une mine d’or pour ceux qui aspirent à monter un jour sur un podium. Romany nous enseigne qu’il suffit de vouloir pour pouvoir et enfin trouver le bonheur. Un vieux proverbe breton ne nous dit-il pas qu’avec temps et patience on vient à bout de toute chose?

C’est la deuxième biographie que j’ai dévorée au mois de juillet. J’avais eu l’occasion de voir et d’admirer Romany en spectacle au cours d’un weekend consacré à l’Histoire de la magie au Magic Circle à Londres. un beau gala avec entre autres Paul Daniels que je vis pour la dernière fois, lui aussi toujours égal à lui-même, sur la scène d’un des prestigieux théâtres londoniens, le Hackney Empire si superbement restauré. D’immenses artistes, Orson Welles, Chaplin, Laurel et Hardy et Marlene Dietrich et tant de stars d’Hollywood avaient foulé les planches de ce monument que lorsque j’eus l’occasion de me trouver sur cette scène même je demandais à un ami de prendre quelques photos que je montrerai fièrement à mes descendants…

287 pp. Broché sous couverture en couleur. 13,9 x 21,7 cm. Quelques illustrations in et ht. Disponible sur Amazon,  neuf à 13,70 euros. On le trouve même d’occasion à moins cher. Vivement recommandé.

Je termine la lecture, elle aussi passionnante, de ce roman intitulé Le Manuel de l’ Obscurité. Cette œuvre est comme l’indique l’auteur espagnol profondément enracinée dans l’ l’histoire de la magie qui connut vraiment son heure de gloire à la fin du dix-neuvième et tout début du vingtième siècle comme chacun le sait.

Le héros, Victor Losa a consacré toute son existence à l’étude de la magie, non seulement à sa pratique souvent parsemée d’embuches mais également à l’étude de son histoire. Son maître Mario Galvan, c’est un domaine où il n’y a pas vraiment d’école et qui ne connait pas les autodidactes, lui en a donc enseigné les différents aspects et lui a longuement parlé des vies des ces célébrités magiques de l’époque victorienne. L’un de ceux-ci, Peter Grouse, personnage très énigmatique que ce Peter Grouse, était un pickpocket qui rivalisait avec les meilleurs d’entre eux.

Alors qu’il sort vainqueur d’une intense compétition, et qu’il va être proclamé Meilleur Magicien du Monde, Victor s’aperçoit qu’il devient aveugle.

A sa parution cet ouvrage de Enrique de Hériz fut acclamé par la presse du monde entier. 390 pp. 12,8 x 19,7 cm sous couverture illustrée. qui rappellera une affiche connue des historiens de  cet art. Traduit de l’ Espagnol en Anglais par Frank Wynne. A £ 9.99 à sa parution  je n’allais pas m’en priver. Mais sur Amazon.fr on le trouve à 1,99 euro plus 2,47 de port , vous ne serez donc pas ruiné!

www.orionbooks.co.uk

Rappel: un clic sur une image et par la suite vous pouvez encore l’agrandir à votre guise.

 

 

À propos de Dany Trick

Bio: voir site www.geniimagazine.com dans Magipedia . Tapez Dany Trick. Vous y trouverez une courte bio en langue anglaise.
Cette entrée a été publiée dans Blog, Presse, Uncategorized. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>