Quand Harry Houdini devient détective.

Viviane Perret est une historienne qui  connait parfaitement la biographie de Harry Houdini, étonnant magicien d’origine hongroise. Emigré juif, parti de Budapest pour les Etats-Unis sans un sou, Ehrich Weisz se fera nationaliser américain et gagnera beaucoup d’argent; il deviendra lui-même historien de l’art magique et  bâtira une fortune, ce qui fait qu’il est aujourd’hui  devenu un  mythe, un symbole et  l’idole de nombreux américains. Je n’en veux pour preuve que les prix exorbitants atteints dans des ventes aux enchères spécialisées par le moindre document portant sa signature tels que photographies, lettres, livres portant une dédicace, affiches. Figurez-vous que des briques de son appartement New Yorkais atteignent plus de 200 dollars plus le prix du port pour la France. Vous obtenez au moins un certificat d’authenticité !!!

Viviane Perret est elle-même un  personnage étonnant, romancière donc et  journaliste elle parcourt le monde entier sans problèmes puisqu’elle parle de nombreuses langues. Elle a une connaissance approfondie de la biographie de son héros.

L’action de ce troisième roman policier de la série se déroule dans la ville natale du héros. Il y fait venir sa mère. Nous savons que Harry avait une relation fusionnelle avec sa mère qui admettait mal son mariage avec une goï, Bess.

Le cadavre d’un tout jeune libraire vient d’être découvert et Houdini pense qu’il a été assassiné. La police a une autre thèse et pense plutôt qu’il s’agit d’une mort accidentelle. Un personnage bizarre, haut en couleurs, entre en contact avec Houdini.

Au printemps 2016 mon épouse  et moi avions séjourné à Budapest. Nous nous étions bien évidemment rendus à Pest, la vieille ville sur l’une des rives du Danube, alors que notre hôtel se trouvait à Buda sur l’autre rive et j’en avais profité pour me rendre aux Services d’Etat Civil et demander un bulletin extrait du registre des naissance pour Ehrich Weisz. Dans certaines biographies j’avais lu qu’il était américain. je retrouve sur la couverture de cet ouvrage un  des ponts emblématiques dont la visite est obligatoire pour tous les touristes.

Ne puis que vous recommander la lecture des autres volumes de la saga que j’espère voir se poursuivre.

 

 

Certains prétendent que Harry Houdini n’était pas un magicien de grand talent. A ses débuts il avait eu de longues périodes de vaches maigres, comme il se présentait dans des baraques de foire, certains de ses confrères l’appelaient « Harry dime museum ». Mais bientôt l’on vit surgir et fleurir quantité de « Kings of Cards » et de « King of Manacles » comme il se faisait appeler sur ses affiches lithographiées.

Ce sont Harry et Bess qui vulgarisèrent Métamorphosis comme il appelait le célèbre tour d’évasion de la malle. Cette grande illusion est de nos jours très souvent présentée par de nombreux magiciens et semble défier le temps. M. Jean Madd, le célèbre magicien,  avait appelé sa péniche amarrée quai de Jemappes à Paris pendant six mois de l’année et transformée en salle de spectacle et restaurant Métamorphosis.

Je ne crois pas que ces ouvrages aient été traduits en langue américaine mais je sais qu’il y a là-bas un très fort lectorat potentiel.

De plus est dans la collection 10/18 ces livres sont à la portée de toutes les bourses, en ces périodes de vaches maigres.

 

 

 

À propos de Dany Trick

Bio: voir site www.geniimagazine.com dans Magipedia . Tapez Dany Trick. Vous y trouverez une courte bio en langue anglaise.
Cette entrée a été publiée dans Uncategorized. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>